Budget Indonésie

Budget IndonĂ©sie đŸ‡źđŸ‡© | Bilan Voyage et infos pratiques

Un voyage en IndonĂ©sie vous tente ? Mais vous n’avez aucune idĂ©e du budget qu’il faut consacrer Ă  un voyage dans ce pays ? Eh bien, suivez-nous, on fait le bilan de la 5e Ă©tape de notre tour du monde. D’ailleurs que vous prĂ©voyiez de dĂ©couvrir l’IndonĂ©sie Ă  travers un tour du monde, un tour d’Asie ou par le biais d’un simple voyage, les informations que vous trouverez ici devraient pouvoir vous ĂȘtre utiles.
Je vous propose de dĂ©couvrir notre itinĂ©raire sur 2 mois dans ce magnifique pays. Mais attention, petite spĂ©cificitĂ©, aprĂšs 1 mois passĂ© Ă  la dĂ©couverte de l’Ăźle de Java, nous avons voulu faire une pause sur Bali. Et figurez-vous que nous y sommes restĂ©s 1 mois Ă©galement. Oui, pour ne rien vous cacher, nous nous sommes offert de petites vacances. đŸč
Allez, bilan, budget en IndonĂ©sie, prix, nourriture, transports, on vous raconte tout sur notre expĂ©rience coup de cƓur qui clĂŽture nos 7 mois de voyage en Asie du Sud-Est.

Mise Ă  jour des informations : 2022

đŸ—ș ItinĂ©raire en IndonĂ©sie : 2 mois de voyage

Nous arrivons en IndonĂ©sie Ă  l’aĂ©roport de Jakarta sur l’Ăźle de Java. Nous passons la nuit dans l’aĂ©roport et dĂšs le lendemain nous partons directement pour Cianjur.

L’Ăźle de Java, nous a beaucoup marquĂ©. Tout d’abord grĂące Ă  notre expĂ©rience au sein de « Volunteers in Java » Ă  Cianjur. Un sĂ©jour chez l’habitant avec un peu de volontariat et des visites authentiques organisĂ©es par nos hĂŽtes. L’Ăźle de Java, c’est beaucoup d’authenticitĂ©, encore peu de tourisme (surtout en fin de saison des pluies) et des paysages sublimes dans la rĂ©gion des volcans, Ă  l’Est.

Bali, c’est tout Ă  fait autre chose. C’est trĂšs trĂšs beau, mais c’est aussi trĂšs touristique. Toute la rĂ©gion sud de l’Ăźle regorge de plages et de bars Ă  touristes. En revanche, le centre de l’Ăźle est une merveille pour les yeux. Des petits villages, des riziĂšres en terrasse d’un vert Ă©clatant, des temples balinais. On retrouve un peu cette sĂ©rĂ©nitĂ© javanaise.
Mais attention, ne pas confondre les 2 Ăźles ! Java est musulmane, Bali est hindouiste. Elles sont gĂ©ographiquement trĂšs proches, mais n’ont pas du tout les mĂȘmes coutumes.

Nous profiterons de notre longue pause vacances Ă  Bali pour passer quelques jours sur les Gili Islands. 3 petites Ăźles paradisiaques, aux eaux turquoises et aux superbes fonds sous-marins. On a mĂȘme nagĂ© avec des tortues !

Ile de Java :

Gili Islands : 4 jours,
Bali : 33 jours.

Total :  58 jours en IndonĂ©sie.

Itinéraire Indonésie - ßle de Java
ItinĂ©raire sur l’Ăźle de Java, de Jakarta Ă  la traversĂ©e pour Bali.
Itinéraire Indonésie - ßle de Bali
Itinéraire sur Bali. Pied à terre à Séminyak.

Mais nous n’avons tellement rien vu de l’IndonĂ©sie ! Il nous reste mille choses Ă  voir. Entre Sulawesi et les Ăźles Raja Ampat, entre l’Ăźle de Sumatra, la Papouasie et les Moluques, entre les treks de Kalimantan et les Ăźles Flores et Komodo, on pourrait y rester une vie !
Alors, nous y reviendrons un jour, soyez en sĂ»rs ! 😌

💰 Budget IndonĂ©sie

Nous avions prĂ©vu un budget en IndonĂ©sie de 24 € par jour et par personne. Et on Ă©tait trĂšs large, on s’en est sortis pour mieux que ça (autour des 21 €).

Il faut prendre en compte le fait que nous nous sommes payĂ©s des petites vacances de luxe avec l’appartement que nous avons louĂ© pour un mois Ă  SĂ©minyak. Mais du coup, nous avons considĂ©rablement rĂ©duit nos dĂ©penses en transport et visites puisque nous nous la sommes littĂ©ralement coulĂ©e douce. 😉

Contrairement Ă  ce qu’on fait d’habitude, on s’est fait bien plaisir avec des bons restos (sushis 3 fois, fruits de mer sur la plage, etc.). 😋 Mais le reste du temps nous faisions des courses et mangions dans notre appart’.

Tout ça pour dire que notre budget en Indonésie est légÚrement faussé de par le mode de voyage que nous avons choisi pour ce pays.

Budget Indonésie
Budget Indonésie par jour et par personne.
  • HĂ©bergement : Guesthouses, chez l’habitant, hĂŽtels pas chers et location d’appartement 1 mois Ă  Bali.
  • Transports : Bus, bateau, scooter, essence.
  • Nourriture et boissons : 2 ou 3 repas par jour en restos, street food, dans les guesthouses, cuisine dans notre appartement Ă  Bali, eau, cafĂ©s et biĂšres incluses.
  • Visites : EntrĂ©es sur les sites touristiques payants.
  • Extras : Diverses dĂ©penses du quotidien.

💰 À noter : Tous les prix de nos articles budgets sont exprimĂ©s en monnaie locale. Les cours des monnaies sont des Ă©lĂ©ments changeants et selon le moment oĂč vous lirez cet article, si nous exprimons les prix en €, nous risquons de vous induire en erreur.
Convertissez pour vous faire une idée précise en temps réel.

đŸ’” Budget IndonĂ©sie : infos tarifs pour futurs voyageurs

Voici quelques exemples de prix de dépenses quotidiennes pour vous éviter les arnaques et vous permettre de bien gérer votre budget en Indonésie :

  • 1 nuit en chambre double avec sdb (sans clim) sur Java : 120 000 en moyenne.
  • 1 nuit en chambre double avec sdb privĂ©e (sans clim) Ă  Bali : 150 000 en moyenne (ça dĂ©pend bien sĂ»r oĂč vous vous trouvez. Il y a un sacrĂ© Ă©cart de prix entre SĂ©minyak et Ubud par exemple). Vous pouvez facilement trouver des homestay Ă  Ubud avec des chambres doubles Ă  80 000 roupies la nuit.
  • 1 nuit en chambre double avec sdb privĂ©e (sans clim) sur les Ăźles Gili : 200 000 en moyenne (nous avons payĂ© 150 000 pour du trĂšs basique), les prix grimpent lorsque le resort Ă  la clim, une piscine et est proche de la mer (Ă  partir de 500 000 la nuit).
  • 1 repas street food : entre 15 000 et 25 000 roupies et bien souvent mĂȘme aux alentours de 10 000 loin des zones touristiques. On mange donc facilement pour moins d’1 €.
  • 1 pizza : entre 60 000 et 120 000 roupies.
  • 1 bouteille d’eau 1,5 L : 8 000 roupies.
  • 1 biĂšre Bintang de 60 cl achetĂ©e en supermarchĂ© : 28 000 roupies.
  • 1 cafĂ© instantanĂ© : 3 000 roupies.
  • Location de scooter : maxi 50 000 par jour si vous louez la journĂ©e. Et entre 25 000 et 35 000 si vous louez au mois (comme nous) pour des scooters 125 cc neufs. 

â„č À propos des visas, pensez toujours Ă  vĂ©rifier les formalitĂ©s d’entrĂ©e/sortie sur le site officiel du gouvernement. Ainsi, vous ĂȘtes sĂ»rs que les infos sont bien actualisĂ©es en temps rĂ©el.

đŸ›ș Transports en IndonĂ©sie (bus, train, bateau, scooter)

Alors concernant les trajets, il faut savoir que le nombre de kilomĂštres n’est en aucune maniĂšre reprĂ©sentatif du temps que vous mettrez pour arriver Ă  destination. Les routes sont en trĂšs mauvais Ă©tat, les bus pas tops. Ce qui fait, qu’en moyenne, pour faire 100 bornes, il vous faudra au moins 4 h. C’est looooong, il faut ĂȘtre trÚÚÚÚs patient ! De la mĂȘme maniĂšre, dans la rĂ©gion volcanique et montagneuse de l’Est de Java, pour faire 100 km, nous avons mis 7 h…

Tous nos trajets en Indonésie détaillés

Il me semblait important de prĂ©ciser la durĂ©e Ă  cĂŽtĂ© du nombre de kilomĂštres parcourus…

  • Jakarta – Cianjur : 4 h de bus / 106 km / 65 000 roupies.
  • Cianjur – Pangandaran : 9 h de bus / 230 km / 95 000 roupies.
  • Pangandaran – Yogyakarta : 7 h de bus / 262 km / 85 000 roupies.
  • Yogyakarta – Borobudur : 2 h / 40 km / 47 000 roupies.
  • Yogyakarta – Cemoro Lawang : 11 h de minibus / 365 km / 167 000 roupies.
  • Cemoro Lawang – Probolinggo – Sempol – Kawah Ijen  : 7 h 45 de minibus / 110 km / 245 000 roupies.
  • Kawa Ijen (Java) – SĂ©minyak (Bali) : le parcours du combattant, on s’est fait arnaquĂ© Ă  plusieurs reprises, on a dĂ» prendre 4 ou 5 bus diffĂ©rents et un bateau sur toute la journĂ©e (alors qu’on Ă©tait debout depuis 1 h 30 du mat’ pour l’ascension du Kawah Ijen). Le trajet Ă©tait interminable. Il faisait une chaleur Ă©pouvantable, on est arrivĂ©s crados et complĂštement Ă©puisĂ©s. Ça nous a coĂ»tĂ© un bras (385 000 roupies) puisque, en gros, chaque bus nous dĂ©posait Ă  20 km de lĂ  oĂč on devait aller normalement pour que leurs potes taxis se fassent quelques ronds pour nous amener Ă  destination. Ce qui fait qu’on s’est retrouvĂ©s Ă  faire du stop, Ă  monter dans des bus presque au pif, puis on s’est tapĂ©s des embouteillages dans un bus sans clim par 40 degrĂ©s. Bref, une bien bonne grosse journĂ©e pourrie. Et une fois arrivĂ©s Ă  SĂ©minyak, dans la nuit, fatiguĂ©s et Ă  bout de nerfs, il fallait encore qu’on trouve un logement.
  • SĂ©minyak (Bali) – Gili Islands : 2 h de transfert en minivan jusqu’au port, 1 h 30 de speed boat / 450 000 roupies aller/retour. 
  • Une fois sur l’Ăźle de Bali, nous ne nous sommes dĂ©placĂ©s qu’en scooter.
Transport Indonésie
Est-ce que ça se voit qu’on en a ras la casquette ?

Location de scooter Ă  Bali

Le port du casque est OBLIGATOIRE en IndonĂ©sie tout comme le permis de conduire international. Un conseil, ayez votre permis international TOUJOURS sur vous ! Quand vous vous ferez arrĂȘter par un policier, si vous avez votre casque et votre permis international, c’est dĂ©jĂ  trĂšs bien et vous aurez de grandes chances qu’il vous laisse tranquille. Mais s’il a envie de se faire 3 sous, il pourra inventer n’importe quel truc pour vous faire payer.

Les policiers vous annonceront toujours des amendes Ă  la tĂȘte du client allant jusqu’Ă  200 000 roupies si vous avez l’air d’un pigeon fraichement dĂ©barquĂ©. Sachez que quoi qu’il arrive, ce que vous lui devrez, ne doit pas dĂ©passer 50 000 roupies. Oui, oui, mĂȘme les amendes se nĂ©gocient ! Les joies de la corruption n’ont aucune limites. Pensez alors Ă  avoir toujours un billet de 50 000 sur vous et vous serez vite tranquilles.

Scooters Bali
Tu te souviens oĂč on est garĂ©s ?

đŸ©ș SantĂ© en IndonĂ©sie

Recommandations générales pour un voyage en Asie du Sud-Est

  • ne buvez pas l’eau du robinet,
  • ne buvez aucune boisson avec des glaçons,
  • enlevez la peau des fruits,
  • vĂ©rifiez que votre bouteille d’eau est bien capsulĂ©e,
  • mangez tous vos aliments bien cuits,
  • Ă©vitez de marcher pied nus dans des endroits douteux.

Paludisme

Sur l’Ăźle de Bali, il n’y a pas de palu. Mais sur les autres Ăźles, il est prĂ©sent, tout comme la dengue. Nous avons fait le choix de ne prendre aucun traitement prĂ©ventif contre le palu bien que nous ayons amenĂ© une cargaison de Malarone… Nous avons prĂ©fĂ©rĂ© bien nous protĂ©ger des moustiques (voraces) pendant notre sĂ©jour sur Java et les Ăźles Gili. Nous Ă©tions en fin de saison des pluies (mars-avril) donc le risque est moindre.

Les soins Ă  l’hĂŽpital

Si vous avez suivi nos pĂ©ripĂ©ties, vous savez donc que j’ai attrapĂ© une mĂ©chante infection Ă  la cheville suite Ă  une piqĂ»re d’insecte que j’ai grattĂ©e et qui Ă©tait Ă  vif. Je vous refais pas toute l’histoire (je vous la raconte ici), mais concernant les soins que j’ai reçu Ă  l’hĂŽpital de Yogyakarta, c’Ă©tait lĂ©ger lĂ©ger. Donc l’IndonĂ©sie n’est probablement pas le meilleur endroit pour se faire soigner, priez juste pour qu’il ne vous arrive rien de grave ou pensez Ă  prendre une bonne assurance qui vous rapatriera jusqu’Ă  Bangkok pour obtenir des soins dignes de ce nom en cas d’extrĂȘme urgence !

đŸČ Nourriture en IndonĂ©sie

Et voilĂ . Il en fallait bien un. AprĂšs nous ĂȘtre goinfrĂ©s dans tous les autres pays d’Asie du Sud-Est que nous avons traversĂ©s, l’IndonĂ©sie est peut-ĂȘtre bien celui oĂč nous aurons le moins bien mangĂ© ! Il faut dire que la barre Ă©tait dĂ©jĂ  bien haute aprĂšs le Vietnam et surtout, surtout, la nourriture chinoise

Quelques incontournables de la cuisine indo

Parmi les spĂ©cialitĂ©s indonĂ©siennes, on trouve le Nasi Goreng ou Mie Goreng (riz ou nouilles + lĂ©gumes frits + Ɠuf). C’est un peu le plat basique, incontournable et ultra pas cher.
Il y a aussi le bubur ou le gado gado, recettes vĂ©gĂ©tariennes de lĂ©gumes sautĂ©s sauce cacahuĂšte. 

D’ailleurs, nous avons remarquĂ© que de nombreux plats Ă©taient Ă  base de sauce Ă  la cacahuĂšte (j’suis pas une grande grande fan, je dois le reconnaĂźtre). 

Nous avons goĂ»tĂ© le « tempe », c’est une sorte de pain de soja fermentĂ© servi sous plusieurs formes, frit, bouilli, en sauce ou non. DĂ©licieux ! On retrouve aussi toujours le tofu sous toute ses formes.

Il y a aussi des fruits Ă©tonnants : le salak (le snake skin fruit, « fruit Ă  la peau de serpent ») qui ressemble Ă  une figue mais avec une peau trĂšs dure qui ressemble justement Ă  la peau d’un serpent. 

Le ramboutan est une sorte de gros litchi poilu et ça a le mĂȘme goĂ»t.

Les petits restos de rue ici, s’appelle des Warung. Vous pourrez y manger local et pas cher.
Celui que nous avons prĂ©fĂ©rĂ© (tant au niveau du prix que de l’originalitĂ©), c’est le Warung Murah Ă  SĂ©minyak sur Bali. C’est un buffet, vous choisissez ce que vous voulez entre poulet, thon, boeuf, brochettes, lĂ©gumes variĂ©s, Ɠuf, tempe… et vous payez en fonction de ce que vous avez dans votre assiette. 

Mais comme nous avions notre petit chez nous, on en a profitĂ© pour nous faire des salades comme Ă  la maison et surtout manger des sushiiiiiiiiiis. Et puis, en plus, on a trouvĂ© des copains pour les partager devant le premier Ă©pisode de la saison 4 de Game of Thrones !! MĂȘme Ă  l’autre bout du monde, ça nous Ă©tait tout Ă  fait impensable de le rater ! 😉

J’suis obligĂ©e de vous parler du durian

Impossible de quitter l’Asie sans vous parler du cĂ©lĂšbre Durian. On vous en parle ici parce que c’est ici que nous l’avons goĂ»tĂ©, mais vous pouvez en trouver Ă  peu prĂšs partout en Asie du Sud-Est. Et beaucoup d’indo, thaĂŻ et cambodgiens adooooorent ça.

Alors le durian, c’est un gros fruit de la taille d’une pastĂšque, mais ovale avec une coque extĂ©rieure piquante. Ce qui est assez dĂ©routant (c’est un euphĂ©misme) dans ce fruit, c’est la terrible odeur qu’il s’en dĂ©gage.
À tel point que ce fruit est interdit dans les aĂ©roports et on vous recommande souvent de ne pas ouvrir le fruit dans certains endroits publics… C’est indescriptible, ça sent si fort que lorsqu’on passe en scooter devant un stand de durians, pas besoin de regarder ce qu’ils vendent, on le devine rien qu’Ă  l’odeur.

Le durian, ça sent la poubelle. Ça sent le camembert pĂ©rimĂ© mĂ©langĂ© Ă  du jus de chaussettes sucrĂ©.

Durian - Nourriture Indonésie
Le fameux Durian. Âmes sensibles s’abstenir.

Mais je pouvais pas quitter l’Asie sans gouter le durian. C’Ă©tait mon challenge culinaire. Je vous donne mon ressenti sans filtre đŸ€€ : la texture est rĂ©pugnante, c’est gluant, ça ressemble Ă  un camembert qui coule, mais avec un peu le goĂ»t d’un fruit trop mĂ»r et vos doigts puent pendant des heures. Bref, je suis curieuse et trĂšs trĂšs open sur la bouffe. J’ai bien mangĂ© une tarentule sur le marchĂ© de Phnom Penh… đŸ•·
Mais lĂ , j’ai dĂ©testĂ©, j’en ai eu des hauts le cƓur et pourtant, il m’en faut.
Et par un mystĂšre encore inexpliquĂ©, Bastien a trouvĂ© ça passable, et en a mĂȘme repris… Mouais. 😂

🧭 Informations pour bien organiser son voyage en IndonĂ©sie

Frais de retrait en Indonésie

Nous n’en avons pas eu, les banques semblent ne pas en prĂ©lever. Bien vĂ©rifier cependant, on a croisĂ© des voyageurs qui avaient eu des frais avec certains distributeurs.

Internet/wifi en Indonésie

Ça marche pas trop mal ! Nous avons eu toujours de la chance, toujours un WiFi correct. Les guesthouses et les hîtels le proposent tous gratuitement.

Supermarchés

À l’instar des 7/Eleven de ThaĂŻlande, vous trouverez les supĂ©rettes absolument partout. Ici les supĂ©rettes ce sont des Alfamart, Indomaret, Circle K ou encore Minimart. Besoin de cafĂ©, de papier toilette, de gĂąteaux, d’eau ou de biĂšre ? Tout y est !

Tops, Flops et rencontres

Nombre de bus assis : 14
Nombre de scooters : 30 jours de location Ă  Bali
Nombre de bĂ©mo (transport local) : 4 
Nombre de bateaux : 3
Nombre de lits diffĂ©rents : 8

👍

Nos Tops

  1. Notre expérience en homestay à Cianjur « Volunteer in Java ».
  2. Le lever de soleil sur le volcan Bromo.
  3. Le volcan Kawah Ijen et les porteurs de souffre.
  4. Nager avec les tortues aux Ăźles Gili.
  5. La ville d’Ubud sur Bali.

👎

Nos Flops

  1. Le prix de la visite du temple de Borobudur.
  2. Rester bloquĂ©s 10 jours Ă  Yogyakarta Ă  cause d’une infection au pied.
  3. La nourriture indonésienne.
  4. Les trajets interminables. 10 h de bus pour faire 300 km…
  5. Le climat trĂšs trĂšs humide (fin de saison des pluies, mars-avril).

Nos rencontres sur Java et l’Ăźle des Dieux

  • Iggy : Une trĂšs belle rencontre Ă  Cianjur sur l’Ăźle de Java. On a tellement accrochĂ© que nous avons fait un bout de route ensemble pendant pratiquement 3 semaines. Ignacio parle espagnol (Ă©videmment), parfaitement anglais, trĂšs bien français, pas trop mal italien… Bref, un as des langues ! Nous avons passĂ© de merveilleux moments et ce fut bien difficile de devoir continuer nos routes sĂ©parĂ©ment.
  • Lola : RencontrĂ©e Ă  Cianjur aussi ! Fraichement dĂ©barquĂ©e sur Java aprĂšs quelques pĂ©ripĂ©ties (…), Lola arrivait d’Australie et de Nouvelle-CalĂ©donie oĂč elle a passĂ© 2 mois Ă  travailler. Elle nous a vendu du rĂȘve sur la Nouvelle-CalĂ©donie… Ça tombe bien, nous y allons juste aprĂšs la Nouvelle-ZĂ©lande !!
  • Kumis, Jamal, Shifa, John, Dian et toute l’Ă©quipe « Volunteers in Java » : De belles personnes, de gentilles personnes, de charmantes personnes… Bref, un coup de cƓur pour cette team d’IndonĂ©siens Ă  la pĂȘche d’enfer !
  • Adeline & Adrien Ad-Ventures : 6 mois qu’ils sont partis faire le tour du monde. 6 mois que nous nous suivons de prĂšs et que nous faisons (Ă  peu de choses prĂšs) le mĂȘme itinĂ©raire ! Par chance, nous nous sommes retrouvĂ©s Ă  Bali au mĂȘme moment ! C’est alors qu’on a craquĂ© : on s’est regardĂ© le premier Ă©pisode de Game Of Thrones devant une montaaaaagne de sushis !!! Au top !
  • Thomas : notre pote qui habite Ă  Bali et que nous n’avions pas vu depuis 4 ans. Inutile de dire comme ça nous a fait plaisir de le revoir ! Du coup, on a mĂȘme louĂ© un appartement pendant 1 mois juste Ă  cĂŽtĂ© du sien, histoire de se prendre des petites vacances !! Dur dur de partir…
  • Fred & Cyril : 2 potes qui sont venus passer des vacances Ă  Bali.
  • Pauline & Olivier : Alors ça, ce n’est pas vraiment une rencontre !! Parce qu’on les connaissait dĂ©jĂ  ces deux lurons belges ! Pauline et Olivier, vous vous souvenez ? Nos super potes rencontrĂ©s en Chine il y a plus de 6 mois ! AprĂšs avoir changĂ© leur plan au moins 3 fois, ils ont fini par se dĂ©cider de venir en IndonĂ©sie pour clĂŽturer leur pĂ©riple de 8 mois en Asie. Quel bonheur de les retrouver sur Bali pour finir notre voyage asiatique en beautĂ© !

Ainsi s’achĂšve notre bilan et budget IndonĂ©sie. J’espĂšre que toutes ces informations vous auront Ă©tĂ© utiles dans la prĂ©paration de votre voyage et Ă  mieux entrevoir quel budget prĂ©voir pour l’IndonĂ©sie. N’hĂ©sitez pas Ă  me partager vos infos en commentaire, c’est toujours un plaisir de vous lire et puis ça peut apporter un complĂ©ment d’infos Ă  d’autres voyageurs.

Marjo

Bonne vivante, j'adore me marrer et je ne refuse jamais un apéro, c'est un principe. J'aime partir à l'aventure en pleine nature avec mon sac à dos. Avec bonne humeur et sans langue de bois, je vous partage mes récits de voyages et mes conseils de vadrouille !
AprÚs 5 ans en agence de voyages et 5 ans en tant que responsable de formation tourisme, je me consacre maintenant au blogging, à la création de contenus et aux stratégies de référencement sur le Web !

View stories

LĂąche ton com' !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

8 commentaires