Conseils Voyage Nouvelle-Zélande

Nouvelle-Zélande

RÉCITS ET CONSEILS DE VOYAGE EN NOUVELLE-ZÉLANDE

Récit de voyage en Nouvelle-Zélande

Des fjords bordés de falaises élevées et de montagnes escarpées comme en Norvège. Des glaciers majestueux côtoyés par de sombres volcans comme en Islande. Des parcs naturels à la végétation luxuriante, vierge et sauvage comme en Allemagne. Des littoraux tantôt sableux, tantôt rocailleux, comme sur les côtes françaises.
Loin du continent européen, à des dizaines d’heures de vol de là, une seule destination a la prétention de réunir toutes ces merveilles de la nature sur son territoire. Des paysages à couper le souffle, la garantie de vivre des instants inoubliables et l’émotion véhiculée par une culture vibrante. Cette fois, c’est sûr, nous sommes bien en Nouvelle-Zélande.

L’Île du Nord : verdoyante et cosmopolite

De la cosmopolite City of Sails à Wellington en passant par le Mont Tongariro, la traversée de l’Île du Nord sera empreinte de dynamisme et de découvertes culturelles. Déguster un Hangi, le plat traditionnel Maori, partir à la rencontre des kiwis, ce petit animal nocturne endémique de Nouvelle-Zélande, ou encore se balader sur le port d’Auckland, autant d’activités créatrices de souvenirs mémorables à faire sur l’Île du Nord.

L’Île du Sud : sauvage et montagneuse

L’Île du Sud, quant à elle, se caractérise par ses paysages grandioses, montagneux, sauvages. Elle est riche en propositions d’aventures. On croise des promeneurs sur les sentiers du Parc National Abel Tasman, on pratique des activités sportives autour de Queenstown, on traverse le Milford Sound en observant ses versants abrupts ou on se lance dans un trek sur le Mont Cook pour observer la Nouvelle-Zélande depuis son point culminant.
Mais les plus chanceuses, ce sont les orques et les baleines. De décembre à mars pour les unes, de juin à juillet pour les autres, elles se rapprochent si près des côtes qu’elles peuvent observer la Nouvelle-Zélande à loisir depuis les eaux tranquilles du Pacifique Sud.