Budget Vietnam

Budget Vietnam đŸ‡»đŸ‡ł | Bilan Voyage et infos pratiques

Un voyage au Vietnam en prĂ©paration ? Besoin d’infos pratiques pour organiser votre pĂ©riple ? Et surtout, vous vous demandez quel est le budget Ă  prĂ©voir pour le Vietnam ? Eh bien, nous allons tenter d’Ă©claircir un peu votre lanterne en vous partageant notre expĂ©rience de 26 jours au pays du dragon d’Asie.
Vous trouverez ici notre bilan aprĂšs presque 1 mois Ă  sillonner les routes vietnamienne en sac Ă  dos dans le cadre de notre tour du monde. On vous donne notre itinĂ©raire dĂ©taillĂ©, plein d’infos budget au Vietnam pour Ă©viter de vous faire avoir, les prix de nos transports, la nourriture, etc.
Une chose est sĂ»re : ce sĂ©jour Ă©tait presque trop court. Ce pays nous a littĂ©ralement conquis. Gros gros coup de cƓur, Ă  tous points de vue. đŸ‡»đŸ‡ł

Mise Ă  jour des informations : 2022

đŸ—ș ItinĂ©raire Vietnam : 1 mois (26 jours)

Nous arrivons Ă  pied depuis le sud-ouest de la Chine, plus exactement par la frontiĂšre terrestre de Lao Cai. Nous avons donc descendu le pays du dragon du nord au sud.
Voici notre itinéraire au Vietnam :

+ 3 nuits dans des bus couchettes

Total : 26 jours au Vietnam

Itinéraire Vietnam 1 mois
Itinéraire Vietnam 1 mois

Les paysages vietnamiens sont Ă  couper le souffle. Nous recommanderions surtout toute la partie nord jusqu’au centre. Le sud ayant prĂ©sentĂ© un peu moins d’intĂ©rĂȘt pour nous, mais nous n’avons pas pris le temps de le dĂ©couvrir en profondeur.

đŸ€ Au Vietnam, le marchandage, c’est la base

Avant notre arrivĂ©e dans le pays, nous avions entendu de nombreuses choses nĂ©gatives concernant les vietnamiens et leur façon de vouloir « arnaquer » les touristes. À tel point que certains voyageurs nous ont avouĂ© ne pas avoir passĂ© un bon sĂ©jour au Vietnam.

« J’ai pas aimĂ© ce pays, les vietnamiens sont insupportables ».

Voyageurs croisés sur la route.

Donc je vais commencer par lĂ  avant de vous parler du budget au Vietnam. Car il est primordial de comprendre leur fonctionnement pour ne pas ĂȘtre dĂ©routĂ©.

Personnellement, nous n’avons absolument pas cette image-lĂ  des vietnamiens. Bien au contraire. Nous avons toujours Ă©tĂ© trĂšs bien accueillis, avec des sourires immenses et nous avons tissĂ©s des liens avec certains locaux. 

C’est drĂŽle Ă  dire, mais pour entretenir des relations saines avec les vietnamiens, il faut marchander. TOUT LE TEMPS. La discussion et la nĂ©goce font partie intĂ©grante du quotidien. C’est un jeu, c’est une coutume, c’est obligatoire. Il faudra vous y plier, sinon, en effet, c’est l’arnaque assurĂ©e. Et avoir le sentiment d’ĂȘtre pris pour un pigeon, c’est trĂšs dĂ©sagrĂ©able. Et surtout, votre interlocuteur sera déçu.

Aucun prix n’est affichĂ© nulle part. Jamais. Vous devez donc le demander.
Il faut alors savoir que quand on vous annoncera un prix, il sera automatiquement gonflĂ© de 2 fois, 3 fois, parfois 5 fois son prix normal (si tant est qu’il existe un prix normal).
Il faut ĂȘtre au fait de tout ça et s’en amuser, mĂȘme si parfois ça peut ĂȘtre un peu fatigant, je vous l’accorde. En effet, ce n’est pas dans nos cultures occidentales, nous ne sommes pas du tout habituĂ©s Ă  ces pratiques. Chez nous, les prix sont affichĂ©s partout. On paye ça et point barre. Et si on a le malheur de vouloir nĂ©gocier un truc, on se fait traiter de marchand de tapis.

Parfois, je vous assure que vous vous exposez Ă  des scĂšnes cocasses. Ils s’Ă©nervent, ils gueulent, ils vont vous faire croire que leur famille ne va plus pouvoir manger. Je vous jure, il faut discuter, il faut jouer, faire mine de s’en aller. Mais je vous rassure, jamais un vietnamien ne vous vendra un produit Ă  perte. Soyez tranquille avec ça. Ce n’est que du cinĂ©ma, du jeu. Et ils vous taperont sur l’Ă©paule en partant.

Vous achetez une bouteille d’eau Ă  un coin de rue, vous nĂ©gociez. Vous cherchez une chambre d’hĂŽtel, vous nĂ©gociez. Une location de scooter ? De vĂ©lo ? Un ticket de bus ? Vous nĂ©gociez. Vous voulez acheter une boĂźte de Tampax dans une supĂ©rette, vous nĂ©gociez Ă  la caisse… True story.

💰 Budget Vietnam

Nous avions prĂ©vu un budget au Vietnam de 18 € par jour et par personne. Nous avons atteint cet objectif avec facilitĂ© et pourtant, nous nous sommes fait des festins de rois lors de nos 2 derniers jours Ă  Saigon (bah oui, il nous restait des dongs, on n’allait quand mĂȘme pas les gaspiller !). 😉

La grande chance que nous avons eu au Vietnam, c’est de voyager pendant 3 semaines Ă  4 personnes (avec AnaĂŻs & Max, je vous en parle Ă  la fin). Alors ça, c’est royal pour vos Ă©conomies ! Non seulement, nous avions un pouvoir de nĂ©gociation plus fort sur le prix des chambres, mais Ă  plusieurs reprises, nous avons partagĂ© Ă  4 des chambres sensĂ©es ĂȘtre des doubles (mais avec 2 grands lits).

Parce que vous l’aurez compris, si vous ne marchandez rien, le budget que je vous annonce passerait littĂ©ralement du simple au double.

Budget Vietnam
Budget Vietnam
  • HĂ©bergement : Guesthouses, hĂŽtels pas chers, nuits dans les bus. Le plus Ă©conomique possible.
  • Transports : Bus, location de vĂ©lo.
  • Nourriture et boissons : 2 ou 3 repas par jour en restos, street food, dans les guesthouses, eau et biĂšres incluses.
  • Visites : EntrĂ©es sur les sites touristiques payants.
  • Extras : Diverses dĂ©penses du quotidien.

💰 À noter : Tous les prix de nos articles budgets sont exprimĂ©s en monnaie locale. Les cours des monnaies sont des Ă©lĂ©ments changeants et selon le moment oĂč vous lirez cet article, si nous exprimons les prix en €, nous risquons de vous induire en erreur.
Convertissez pour vous faire une idée précise en temps réel.

đŸ’”  Budget Vietnam : infos tarifs pour futurs voyageurs

Lorsque nous sommes arrivĂ©s au Vietnam, nous n’avions pas vraiment la notion des prix pratiquĂ©s. En effet, du jour au lendemain, nous avons traversĂ© la frontiĂšre chinoise et il fallait rapidement nous habituer Ă  une nouvelle monnaie, un nouveau taux de change.

C’est sans compter sur le fait que les prix des chambres d’hĂŽtels sont annoncĂ©es en dollars et non en dongs. Alors que nous, nous payons bien avec des dongs. Bref, de quoi s’y perdre un peu !

â„č À propos des visas, pensez toujours Ă  vĂ©rifier les formalitĂ©s d’entrĂ©e/sortie sur le site officiel du gouvernement. Ainsi, vous ĂȘtes sĂ»rs que les infos sont bien actualisĂ©es en temps rĂ©el. Ne vous fiez jamais Ă  ce que vous lirez sur un blog Ă  ce niveau-lĂ .

Exemples de prix pour Ă©viter les arnaques

  • 1 nuit en Hostel Ă  Hanoi ou Saigon : entre 6 et 8 $ par personne.
  • 1 nuit en chambre double avec sdb privĂ©e dans le reste du Vietnam : entre 8 et 12 $.
  • 1 repas dans les restos de rues : entre 25 000 et 50 000 VND pour un fried rice basique.
  • 1 bouteille d’eau 1,5 L : entre 10 000 et 15 000 VND.
  • 1 biĂšre bouteille locale de 60 cl : entre 10 000 et 20 000 VND.
  • 1 cafĂ© : 15 000 VND en moyenne.
  • Location de scooter Ă  la journĂ©e : 100 000 VND.
  • 1 Litre d’essence : entre 20 000 et 25 000 VND.

Les « prix touristes » des restos au Vietnam

Il y a une chose qui, Ă  la longue, nous a vraiment Ă©nervĂ©s. Au niveau des restaurants, bien souvent, dans les restos de rue, il existe un prix pour les locaux et un prix pour les touristes ! Mais attention, rien n’est indiquĂ© comme tel sur une carte. C’est qu’on te balance le prix Ă  l’oral, juste Ă  voir ta tronche d’europĂ©en des dollars plein les poches.
C’est trĂšs trĂšs Ă©nervant de se faire prendre pour un pigeon. On nous annonçait parfois le double du prix normal.

Plusieurs fois, nous demandions Ă  des locaux attablĂ©s dans les restos combien ils avaient payĂ© leur plat et systĂ©matiquement, gĂȘnĂ©s, ils esquivaient la question. Ou alors, la proprio du resto intervenait en leur disant (on suppose) de ne pas nous donner le « vrai » prix
On a dĂ» quitter plusieurs restos qui refusaient ne serait-ce que de nous faire une petite ristourne sur le prix « touriste ». On pourrait ĂȘtre ok pour payer un peu plus que les locaux (mĂȘme si le principe est totalement discriminatoire), mais le double, je trouve que c’est malhonnĂȘte.

Je veux dire, souvent, on mange volontairement comme les locaux, dans les mĂȘmes endroits qu’eux, parce que justement on ne veut passer pour des gros touristes. Et bien souvent, quand on voyage longtemps comme nous le faisons, on mange avant tout pour se nourrir et pas du tout pour « se faire un resto ». Donc un bouillon d’eau chaude avec 3 pauvres oignons et 2 pĂątes qui se battent en duel, j’estime que je dois le payer le mĂȘme prix qu’un vietnamien.

đŸ›ș Transports au Vietnam

Il n’y a pas 36 solutions pour se dĂ©placer. Le moyen de transport le plus rĂ©pandu au Vietnam, c’est le bus. De nombreux bus de nuit opĂšrent sur les longs trajets, c’est l’idĂ©al pour Ă©conomiser une nuit d’hĂŽtel. Il y a plusieurs compagnie de bus qui se valent.

Les bus couchettes sont hyper propres, rien Ă  dire. Il est de coutume de se dĂ©chausser Ă  l’entrĂ©e du bus et de marcher en chaussettes sur la moquette posĂ©e au sol. Vous aurez des couvertures, des ports USB, du WiFi, de l’eau. Bien sĂ»r, les compagnies les plus chĂšres sont celles qui proposent les meilleurs services. Il faut comparer un peu les prix en fonction de vos attentes.

Il y a des bus avec des services et des couchettes vraiment VIP. Super confort et grand luxe, avec presque des vrais lits, des Ă©crans individuels, etc. Mais, c’est trĂšs cher. Et nous, bah, on prenait souvent les moins chĂšres. Donc :

ProblĂšme n°1 : C’est que quand t’es grand, bah c’est carrĂ©ment la galĂšre ! Parce que les bus ne sont pas taillĂ©s pour des europĂ©ens de presque 2 mĂštres, vous voyez ce que je veux dire ? C’est Ă  dire que certaines couchettes sont en fait des sortes de caissons dans lesquels il faut introduire ses jambes. Et puis, vous ĂȘtes « semi-allongĂ©s ». Franchement, moi j’ai trouvĂ© ça trĂšs chouette et confortable, mais Bast… Le pauvre…

Bus couchettes au Vietnam

ProblĂšme n°2 : les vifs nĂ©ons rouge et bleu qui t’assassinent les yeux toute la nuit. Pour le coup, j’utilisais un masque de sommeil dans tous les bus de nuit, c’est infernal sinon.

Voici les prix des trajets que nous avons effectuĂ©s sur un itinĂ©raire de presque 30 jours au Vietnam. Le premier trajet concerne notre arrivĂ©e au Vietnam depuis la Chine. Tous ces exemples de prix sont sur les compagnies les moins chĂšres et souvent nĂ©gociĂ©s. Les prix peuvent passer du simple au double ou au triple selon les prestations et la pĂ©riode de l’annĂ©e.

  • Lao Cai (frontiĂšre chinoise) – Sapa : 30 000 VND
  • Sapa – Hanoi : 250 000 VND
  • Hanoi – Ăźle de Cat BĂą : 220 000 VND 
  • Hanoi – Tam Coc : 120 000 VND
  • Tam Coc – Phong Nha : 240 000 VND
  • Phong Nha – HuĂȘ : 130 000 VND
  • HuĂȘ – Hoi An : 100 000 VND
  • Hoi An – Mui NĂ© : 300 000 VND
  • Mui NĂ© – Saigon : 130 000 VND
  • Saigon – Phnom Penh (Cambodge) : 210 000 VND

Tous les prix sont indiqués pour 1 personne.

Si vous vous demandez quels sont les moyens de transport pour visiter le Vietnam : eh bien, je dirais que le bus est idĂ©al pour les grands trajets et le vĂ©lo est super pour les petites escapades. Il y a quelques trains aussi, mais nous ne l’avons jamais pris. Sinon, certains voyageurs entreprennent de traverser le pays en moto, ça doit ĂȘtre fantastique.

Motos au Vietnam

đŸČ Nourriture au Vietnam : une grosse rĂ©galade

Entre Pho Bo (soupes de nouilles aux lĂ©gumes, Ă  la viande et aux Ă©pices), hot pot (gros bouillon convivial pour plusieurs personnes oĂč chacun ajoute ses lĂ©gumes et sa viande), et seafood (calamars, crabes, poissons, crevettes, etc.), chacun trouvera de quoi se sustenter Ă  merveille !

Une chose est sĂ»re, les plats typiques vietnamiens sont succulents. Encore une fois, aprĂšs notre expĂ©rience de la nourriture en Chine, nous nous sommes rĂ©galĂ©s. On va de dĂ©couverte en dĂ©couverte, les saveurs sont folles et c’est un vĂ©ritable tourbillon pour les papilles. 😋

Si vous aviez peur d’ĂȘtre dĂ©paysĂ© d’un point de vue culinaire, rassurez-vous. Influence française aidant, on trouve partout de La vache qui rit et des baguettes de pain (La vache qui rit Ă©tant le seul fromage pouvant se conserver en dehors du frigo). Blague Ă  part, Ă©videmment que vous serez dĂ©paysĂ©s, car si vous allez au Vietnam pour manger du pain et de La vache qui rit… euh…

La vache qui rit HanoĂŻ Vietnam

Aussi, pour manger, ne vous y trompez pas. Foncez tout droit vers les stands de rue oĂč vous mangerez sur des petits tabourets sur le trottoir. La street food est Ă  tomber. Mais surtout, ça ne coĂ»te rien. Le prix de la nourriture au Vietnam est vraiment dĂ©risoire.

Nourriture Vietnam
Rien de tel que de partager un hot pot entre amis !

đŸ©ș SantĂ© au Vietnam

Bien sĂ»r, l’eau n’est pas du tout potable. Consommer de l’eau en bouteille est donc obligatoire. Faites attention Ă  ce que la bouteille que vous achetez soit bien scellĂ©e ! S’il n’y a pas la bague en plastique autour du bouchon, surtout ne buvez pas et demandez une autre bouteille. Ça nous est arrivĂ©, on nous l’a changĂ© sans problĂšme.

En ce qui concerne l’aspect sanitaire, voici quelques recommandations gĂ©nĂ©rales pour un voyage en Asie du Sud-Est :

  • ne buvez pas l’eau du robinet,
  • ne buvez aucune boisson avec des glaçons,
  • enlevez la peau des fruits,
  • vĂ©rifiez que votre bouteille d’eau est bien capsulĂ©e,
  • mangez tous vos aliments bien cuits,
  • Ă©vitez de marcher pied nus dans des endroits douteux.

Et… malgrĂ© toutes ces bonnes prĂ©cautions… votre transit sera… comment dire… perturbĂ© ?

Sinon, cĂŽtĂ© sĂ©curitĂ©, nous nous sommes toujours sentis en sĂ©curitĂ© au Vietnam. Il faut faire quand mĂȘme attention dans les grosses villes, notamment Ă  Saigon oĂč on entend souvent des histoires de vols Ă  l’arrachĂ©e de sacs Ă  dos, tĂ©lĂ©phones, tablettes… Donc, ne sortez pas votre tĂ©lĂ©phone Ă  tout bout de champs et surtout, portez bien votre sac Ă  dos avec les 2 bretelles sur les Ă©paules.

Tops, Flops et rencontres

Nombre de bus assis : 7
Nombre de bus de nuit : 3
Nombre de taxis : 0
Nombre de vĂ©los : 1
Nombre de scooters : 4
Nombre de lits diffĂ©rents : 11
Nombre de mots appris : seulement 3 (on a un peu honte)
Nombre de jours de fiĂšvre (Bastien) : 2
Nombre de jours avec un alien dans l’estomac (Marjorie) : j’ai arrĂȘtĂ© de compter…
Nombre de biĂšres : nous ne pouvons rĂ©pondre Ă  cette question đŸ»

👍

Nos Tops

  1. La croisiĂšre dans la baie d’Halong, un must !
  2. Faire le tour de l’Ăźle de Cat BĂą en scooter.
  3. Les balades en barque dans la baie d’Halong terrestre.
  4. La station balnéaire de Mui Né.
  5. La ville de Hoi An pour les vĂȘtements sur mesure et la biĂšre Ă  3 000 dongs !!

👎

Nos Flops

  1. La ville de Saigon. 
  2. La journée croisiÚre sur le delta du Mékong en mode excursion à touristes.
  3. La citadelle de HuĂȘ sous une pluie torrentielle.
  4. Ne pas avoir vu les riziĂšres en terrasse Ă  Sapa Ă  cause de l’Ă©pais brouillard.
  5. Les « prix pour touristes » dans certains restos.

Nos rencontres au pays du « Dragon de l’Asie »

  • Camille et Fred : Nous les avons rencontrĂ©s lors du trek de 2 jours dans les riziĂšres Ă  Sapa, le soir, dans la homestay. Une super soirĂ©e Ă  base de « happy water ». 😉
  • Ronan : il voyage depuis 8 mois, il lui en reste 4 ! AprĂšs avoir parcouru l’AmĂ©rique du Sud et l’Australie, nous le rencontrons au Vietnam et avons passĂ© de trĂšs chouettes moments ensemble, notamment lors de notre expĂ©dition dans la baie d’Halong en bateau.
  • AnaĂŻs & Max : Auteurs du blog tour du monde Visas-Vies, nous nous sommes rencontrĂ©s par blogs interposĂ©s ! Ils nous ont retrouvĂ© Ă  Sapa, au tout dĂ©but de notre sĂ©jour au Vietnam. Commencent alors 3 semaines de voyage en leur compagnie, nous nous ne quitterons que sur nos tous derniers jours au Vietnam. Ça aura Ă©tĂ© un vrai bonheur de partager leur route si longtemps, de partager nos expĂ©riences du voyage, de se faire de gros gueuletons et surtout d’avoir un Ă©norme pouvoir de nĂ©gociation Ă  4 ! C’est rare de si bien s’entendre avec de simples inconnus au dĂ©part et de partager un bout de route si long. Suffisamment rare pour que cette expĂ©rience fut l’une des plus belles jusqu’Ă  prĂ©sent. Merci les amis. 😎
    Edit : Vous vous en doutez, nous sommes devenus trĂšs amis avec AnaĂŻs & Max que nous avons retrouvĂ© au PĂ©rou et en Bolivie pour vivre encore des aventures folles Ă  leurs cĂŽtĂ©s. À notre retour du tour du monde, nous avons passĂ© notre premier Nouvel An ensemble, ils sont venus cĂ©lĂ©brer mes 30 ans et nous avons eu l’honneur d’ĂȘtre prĂ©sents Ă  leur mariage. 💙

Ainsi s’achĂšve notre bilan et budget du Vietnam. J’espĂšre que toutes ces informations vous auront Ă©tĂ© utiles dans la prĂ©paration de votre voyage et Ă  mieux entrevoir quel budget prĂ©voir pour le Vietnam. N’hĂ©sitez pas Ă  me partager vos infos en commentaire, c’est toujours un plaisir de vous lire et puis ça peut apporter un complĂ©ment d’infos Ă  d’autres voyageurs. ☀

Marjo

Bonne vivante, j'adore me marrer et je ne refuse jamais un apéro, c'est un principe. J'aime partir à l'aventure en pleine nature avec mon sac à dos. Avec bonne humeur et sans langue de bois, je vous partage mes récits de voyages et mes conseils de vadrouille !
AprÚs 5 ans en agence de voyages et 5 ans en tant que responsable de formation tourisme, je me consacre maintenant au blogging, à la création de contenus et aux stratégies de référencement sur le Web !

View stories

LĂąche ton com' !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

22 commentaires