Gili Islands Indonésie

Gili Islands | Conseils de séjour sur ces îles indonésiennes

Bonjour et bienvenue sur notre blog ! Comme vous pourrez le remarquer, notre blog se refait une beauté.
Donc désolés pour le design douteux, la mise en page totalement dégueu et l’absence de photos. 🙏
On est sur le coup ! 🙃
Merci de votre compréhension. Bisous.

Pendant notre séjour pause/vacances à Bali, nous sommes allés 4 jours du côté de l’île Gili Trawangan. On s’est dit que c’était dommage d’être si près et de ne pas pouvoir profiter de ce petit coin de paradis… Des petites îles paradisiaques aux eaux critallines et aux superbes fonds sous-marins. On a même nagé avec des tortues !!

Les îles Gili (Air, Meno et Trawangan) sont 3 petits bouts de terre qui pointent leur nez au nord-est de l’île de Bali, tout proche de l’île de Lombok. Ces 3 îlots alignés sont ceinturés de magnifiques plages de sable blanc, palmiers et mer turquoise.

Ce qui fait, entre autres, le charme de ces îles, c’est la sérénité qu’il s’y dégage : aucun véhicule motorisé n’est autorisé ni les chiens ! On se déplace en vélo ou en calèche. Et pour vous donner une idée de la taille des îles : on fait le tour de la plus grande des 3 (Trawangan) en moins d’une heure de vélo…

Chaque île Gili possède son propre caractère

  • Gili Air, la plus proche des côtes de Lombok vous offrira de magnifiques vues sur le volcan Rinjiani. Les plages sont belles, les spots de snorkelling sont top. 
  • Gili Meno, celle du milieu, c’est la tranquilité à l’état pur. Idéale pour un voyage de noces… Des plages magnifiques, de très beaux resorts en harmonie avec la nature (le béton est banni sur les îles) mais aucune animation. Elle est minuscule, en 2h vous pourrez en faire le tour à pieds et jouer les Robinson !
  • Gili Trawangan, notre pote qui a testé les 3, nous a conseillé celle-ci. De l’animation juste ce qu’il faut, des plages magnifiques (mais pas toutes baignables à cause des nombreux coraux), des spots de snorkelling à couper le souffle accessibles depuis le rivage. En haute saison, ça peut être un peu bruyant si vous logez dans la zone des bars et restos.

Gili Trawangan : on peut clairement différencier la côte ouest et la côte est de l’île

  • La côte ouest est très sauvage avec quelques resorts de luxe disséminées ça et là. Les plages ne sont pas toutes aménagées, beaucoup de coraux ou de rochers empêcheront parfois la baignade mais vous serez bien au calme, dans un petit coin de paradis. Et puis si vous marchez 50m, vous trouverez votre bonheur en terme de baignade 🙂
  • La côte est, c’est animé. C’est ici qu’arrivent les bateaux. Des boutiques, des bars, des restos, des centres de plongée, des supérettes, des guesthouses pas chères… Il y a tout ce qu’il faut mais c’est un peu le bazar ! Le mix parfait, c’est de quitter cet endroit en remontant un peu vers le nord, en marchant sur 300m, 400m. Vous vous trouverez alors parfaitement situé entre animation, bars et restos proches et calme avec des plages sublimes.

Le meilleur spot de snorkelling de l’île se trouve justement à cet endroit. Avant 10h, à peine à 15m du bord, vous apercevrez plusieurs tortues en train de faire leur vie tranquille 😉 En une session d’une heure, on en aura vu 6 ! Vous pourrez en croiser aussi l’après-midi mais plus difficilement.

Outre les tortues, les poissons sont incroyables ! Vous pouvez presque les toucher, il y en des centaines. Des bleus, des jaunes, des violets… On y connait absolument rien aux noms des poissons, mais certains ont des formes, des tailles et des couleurs tout à fait improbables ! C’était une découverte totale, on a déjà fait quelques spots de plongée, notament en République Dominicaine ou en Thaïlande, mais cette fois, c’était encore plus époustouflant !

D’autant que si vous faites de la plongée bouteille, alors là, vous vous régalerez !! Requins à pointe noire, raies manta, poissons-perroquets, hippocampes, magnifiques coraux… le must !

Il faut y rester 2 nuits minimum. 1 nuit c’est trop juste pour en profiter car les bateaux arrivent et repartent en milieu de journée. Nous y avons passé 3 nuits, ça nous convenait parfaitement. Plus longtemps ç’aurait été trop. Parce que mine de rien, à part faire la truite grillée sur la plage, allez voir les poissons, aller au bout de l’île en 2 coups de pédale et boire des jus de banane, y’a pas mille choses à faire ! Blaque à part, je viens de vous faire un résumé très détaillé du programme de nos journées…

INFOS PRATIQUES ILES GILIS

Location matériel snorkelling, palmes, masque, tuba : 25 000 la journée

Location de vélo : 25 000 la journée en le louant à votre hôtel. Sinon c’est plutôt 40 000 ou 50 000.

Pour nous loger, nous voulions quelque chose de pas trop cher pour passer ces 3 nuits. Sachant que notre superbe appart nous attendait à Bali, on s’est dit qu’on n’était pas obligés de prendre un truc méga luxe 😉

Comment aller sur les îles Gili ?

Depuis Bali, nous avons pris un fast boat à Padangbai (450 000 roupies, 1h30 de transfert en minivan depuis Séminyak, inclus dans le prix a/r). En 1h30 de bateau, vous êtes aux îles Gilis. C’est plus cher que le ferry, mais celui-ci met 6h… 

Mais il est possible de rejoindre les îles depuis Lombok à moindre frais. Les bateaux pour aller à Lombok sont assez bons marchés et les trajets Lombok-Gilis sont apparement pas excessifs… Mais nous n’avons pas plus d’infos à ce sujet.

Où dormir sur Gili Trawangan ?

Nous n’avions pas réservé à l’avance, on n’est pas en haute saison donc on s’est dit qu’on allait trouver quelque choses facilement en arrivant. C’était le cas, beaucoup d’hôtels ou de guesthouses étaient encore dispo. Peut-être qu’en haute saison (juillet-aout) ça peut être plus compliqué.

Mais c’est vrai que l’idéal ici, c’est quand même de se faire plaisir avec un petit hôtel sympa proche de la mer avec piscine et clim. Alors c’est sûr que c’est pas donné mais c’est pas complètement fou non plus pour le cadre obtenu… Je pense que pour 500 000 roupies la nuit, on peut avoir un truc vraiment très très sympa. Et je dois avouer qu’un simple ventilo est peut être un peu juste pour dormir tellement la chaleur est torride. Pensez à prendre de l’antimoustique !! Même si les bungalows sont équipés de moustiquaires au dessus du lit, ils sont voraces !

Si vous cherchez aussi un hébergement pas cher, nous avons dormi au Gili Smile Bungalow & Homestay. Nous avons payé 150 000 la nuit en négociant un peu, mais je pense qu’on peut même faire encore mieux que ça. Le bungalow n’a pas de clim mais l’emplacement est idéal, à 2 pas d’une très belle plage et des spots de plongée dont on vous parlait au-dessus. Et surtout : le petit déj est inclus, servi sur les transats en bord de mer où vous pourrez observer le soleil qui se lève sur le volcan Rinjiani en face.

Où manger ?

On a dégoté un petit resto tip top ! Le Laguna Resto, poisson grillé les pieds dans le sable ! Barracuda entier pour 65 000 roupies ou poisson plus petit pour 35 000 et buffet d’entrées à volonté. Dîner aux chandelles et petite musique romantique avec le bruit des vagues 😉  

Dernière chose, contrairement à Bali, les îles Gili sont musulmanes ! Il faut donc veiller à respecter les habitants et ne pas se balader en maillot de bain en dehors des plages, ne pas faire de topless relève du bon sens…

Bon, et bien, ça y est ! C’est la fin ! La fin de notre voyage en Indonésie mais aussi en Asie… C’est avec beaucoup de peine que nous quittons ce continent qui nous a émerveillé. Nous gardons des milliers de souvenirs, d’anecdotes… 7 mois à travers ces beaux pays…

Mais c’est aussi avec beaucoup d’excitation que nous attendons la suite ! On change complètement ! C’est en Océanie, plus précisément en Nouvelle-Zélande que nos nouvelles aventures commencent. Notre maison pour un mois nous attend de pied ferme à Christchurch, c’est ici que nous récupèrerons notre van ! Ce qui va changer aussi c’est le climat :D, il fait 2 degrés en ce moment en NZ. Alors fini le soleil, la bronzette et les bikinis, on ressort les manteaux, les bonnets, les gants !

Marjo

Bonne vivante, j'adore me marrer et je ne refuse jamais un apéro, c'est un principe. J'aime partir à l'aventure en pleine nature avec mon sac à dos. Avec bonne humeur et sans langue de bois, je vous partage mes récits de voyages, mes bons plans et mes conseils de vadrouille !
Sometimes the hike is better than the top !

View stories

Lâche ton com' !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

6 commentaires