Vacances Bali

Que faire à Bali | Visites incontournables et Infos pratiques

Un voyage sur l’île des Dieux de prévu ? Vous vous demandez que voir et que faire à Bali ? Eh bien, je suis ravie de vous dire que vous allez en prendre plein les mirettes. Bali est une île fantastique et accueillante. On y retrouve une sérénité hors du commun. Toute la région sud de l’île est bordée de plages avec de belles vagues, le centre de l’île est une merveille pour les yeux. Des petits villages, des rizières en terrasse d’un vert éclatant, des temples balinais. Et je ne parle pas des habitants si cool, si souriants. Bali est une île indonésienne vraiment à part. D’ailleurs, c’est la seule île hindouiste de tout l’archipel. De fait, la culture balinaise est très marquée.
On vous emmène avec nous en vacances à Bali. Les mots d’ordre : détente, sérénité et chaleur humaine.

Notre contexte, notre arrivée à Bali

Nous arrivons de l’île de Java après avoir admiré le lever de soleil sur le volcan Bromo. Nous constatons que l’atmosphère est différente ici, pas mieux, pas moins bien, juste différente. Les 2 îles (Jave et Bali) se touchent, seulement 1 h de bateau les sépare. Mais l’île de Java est musulmane et Bali est hindouiste à 90 %. Ces deux îles sont très proches, mais n’ont pas du tout les mêmes coutumes. Bali est un îlot hindouiste, à part, au cœur d’un archipel entièrement musulman.

Notre ami Thomas habite en Indonésie depuis 5 ans et nous n’étions encore jamais venus le voir. Nous y voyons la parfaite occasion de profiter de lui et de nous prendre de petites vacances. Mine de rien, cela fait 6 mois que nous voyageons, que nous vadrouillons à travers l’Asie du Sud-Est et que nous changeons d’hébergement en moyenne tous les 3 jours. Nous ressentons le besoin de nous poser un peu, de retrouver un peu de confort et de vivre à un rythme plus lent.

Alors, nous avons loué un appartement pour 1 mois dans la même résidence que notre ami. Un beau chez soi et les copains sur le palier, ça fait un bien fou ! 🤗

La culture et les croyances balinaises

Commençons par une chose très importante : un peu de culture balinaise (ô combien non exhaustive, pardonnez-moi).

Vous pourrez voir de nombreuses offrandes partout devant les magasins, les maisons, au bord des routes, dans les lieux publics. Veillez à ne surtout pas les piétiner (même si c’est parfois difficile, il y en a tellement partout).
En effet, chaque matin, les balinais placent de nouvelles offrandes pour rendre hommage aux bons esprits et en laissent d’autres ici et là sur le sol pour apaiser les mauvais. L’hindouisme est la religion principale, mais l’animisme occupe une place très importante également. Pour faire simple, l’animisme est la croyance en une âme, une force vitale animant les êtres vivants, les objets, mais aussi les éléments naturels, comme les pierres ou le vent, ainsi qu’une croyance en des génies protecteurs.
J’espère que je retranscris bien ce que j’ai compris. Dans la culture balinaise, les esprits du bien vivent dans les montagnes, apportant la prospérité aux hommes, tandis que les géants et les démons peuplent les océans. Des esprits maléfiques hantent aussi les forêts et les plages désertes.

Croyances balinaises

Ces croyances sont très intéressantes et passionnantes. Parce que figurez-vous qu’on la vécu de plein fouet la culture balinaise. 😅 Nous sommes tombés en plein « Nyepi » à la fin du mois de mars.
Il s’agit d’une célébration hindouiste balinaise célébrant la nouvelle année du calendrier religieux.

La veille, les habitants défilent dans la rue avec d’énormes effigies de monstres en papier mâché, des ogoh-ogoh. Le lendemain, le jour de Nyepi, depuis le lever du soleil et jusqu’au nouveau lever de soleil 24 h après, est consacré au recueillement, à l’inactivité. Ainsi, toute activité est totalement paralysée. Personne ne doit sortir de chez soi (ou de son hôtel). Les rues sont totalement désertes, toutes les enseignes sont éteintes. Aucun bruit, ni aucune lumière n’est tolérée dès que le soleil se couche. Tout cela dans le but de faire fuir les démons en leur faisant croire que l’île est déserte et ainsi les dissuader de revenir parmi les vivants. Malin.

L’aéroport de Denpasar est fermé, les distributeurs de billets sont hors service, les supermarchés ferment très tôt la veille. Seules les urgences fonctionnent pour les femmes enceintes notamment (ouf !).

Alors prévoyez bien la date de votre arrivée (pas comme nous) car si vous n’avez qu’une semaine de vacances, vous perdez presque 2 jours enfermé dans votre hébergement. Ah oui et pensez à acheter de l’eau et de quoi manger… 😅

Offrandes

Que faire à Bali ? Visiter les temples balinais !

S’il y a vraiment quelque chose d’immanquable à faire à Bali, ce sont bien sûr les nombreux temples à visiter. Il y en a beaucoup, voici une sélection des temples phares que nous avons choisi de découvrir.

Temple Tanah Lot

Tanah Lot est le temple le plus visité et le plus photographié de tout Bali ! Et pour cause, il est vraiment exceptionnel et incontournable. C’est un endroit de Bali où il faut aller absolument.

Pour les balinais, il s’agit de l’un des temples les plus importants et les plus vénérés. Il y a tout le temps une foule de monde. Même si le spectacle doit y être fascinant, je pense qu’il faut éviter d’y aller pour le coucher de soleil. Le mieux (ou le moins pire) étant tôt le matin, avant 10 h.
Le temple de Tanah Lot fait clairement partie des plus belles choses à voir à Bali tout en étant très accessible depuis le sud.

🛵 Il suffit d’une petite demi heure de scooter depuis Kuta pour arriver jusqu’à Tanah Lot.

Que faire à Bali - Temple Tanah Lot
Que faire à Bali - Temple Tanah Lot

Temple Uluwatu

Le temple Uluwatu est situé sur la péninsule du Bukit, tout à fait au sud de l’île de Bali. Il jouit d’un emplacement spectaculaire au sommet d’une falaise. Les vues sur l’océan Indien sont grandioses, les vagues viennent s’écraser sur les rochers à plusieurs dizaines de mètres en contrebas du temple.
Ce temple sacré fait partie des sanctuaires importants de la côte sud dédiés aux esprits de la mer. Le coucher de soleil est fabuleux à observer d’ici, mais bondé !

🛵 Une quarantaine de minutes de scooter depuis Kuta seront nécessaires pour arriver à Uluwatu.

Temple Gunung Kawi et Tirta Empul

À Tanpaksiring, 18 km au nord-est de la ville d’Ubud, cet ensemble de monuments et de temples est réputé pour sa beauté et les sources alentours qui forment des bassins pour la baignade. Le Tirta Empul est un sanctuaire bâti autour de sources sacrées (bains publics gratuits).

Le Gunung Kawi, en bas d’une vallée luxuriante (descente par 250 marches sur un escalier de pierre jusqu’à la rivière) est constitué de 10 statues cachées dans des niches de 8 mètres de hauteur taillées dans la paroi rocheuse.

🛵 Nous avons visité ce temple en profitant d’une journée passée à Ubud. Depuis Kuta, y aller juste pour le voir, ça fait loin (1 h 30 à 2 h de scooter).

Que faire à Bali - Temple Gunung Kawi
Que faire à Bali - Temple Gunung Kawi

Temple Ulun Danu Beratan

Pour admirer le temple Ulun Danu Beratan, c’est un peu pareil. Si vous séjournez dans le sud de Bali, ça va faire loin pour aller découvrir ce temple. Nous avons profité de notre escapade à Ubud pour pousser jusqu’à ce temple que je voulais voir à tout prix. On a fait une bonne grosse journée de scooter (150 km) et en plus on s’est pris la pluie.

On quitte les rizières et la chaleur pour se retrouver au fil de la route dans la région montagneuse bien fraîche et bien brumeuse du Danau Bratan ! Mais ça valait vraiment le coup, car bien que ce temple soit tout petit et que vous en aurez fait le tour en 3 minutes chrono, il est quand même bien mignon. Il est bâti sur les eaux et entièrement entouré par le lac. En plus, ça nous a fait découvrir la région nord de l’île et constater que le temps peut être très changeant.

Que faire à Bali - Temple Ulun Danu Beratan

Prix d’entrée dans les temples balinais

  • Temple Tanah Lot : 30 000 roupies + 2000 pour le parking du scooter.
  • Temple Uluwatu : 20 000 roupies (fournissent gratuitement un sarong).
  • Temple Ulun Danu Beratan (ou Pura Bratan) : 30 000 roupies. Mais je ne sais pas par quelle opération du saint esprit nous sommes rentrés sans payer en pensant même que c’était gratuit… L’entrée est très chère pour le peu de temps passé et la taille du temple.
  • Temple Gunung Kawi : 10 000 roupies.
  • Tirta Empul : 10 000 roupies.

💡 Bon à savoir : pour la visite de chaque temple, on vous demandera de porter un sarong autour de la taille (hommes et femmes). Alors pensez à emmener un paréo (ou un sarong si vous en avez un) plutôt que de devoir payer un sarong sur place.

Ubud et sa région

Ubud est un village situé en plein cœur de Bali. Il regorge de jolies galeries d’art, de temples, de musées, de salon de massage balinais. Ubud, c’est très charmant, c’est mignon comme tout et ça vaut vraiment le coup d’y séjourner pour s’imprégner de la sérénité des lieux. Car ce qui vaut surtout le détour, ce sont les alentours. Des rizières en terrasse d’un vert éclatant, des petits villages charmants, des chemins à travers champs, une véritable balade bucolique.

Alors perdez-vous dans ce coin-là, vous ferez des découvertes sensationnelles. Et restez dormir dans des petites auberges sympas pour seulement quelques roupies.

Ubud est célèbre également pour ses spectacles de danse balinaise donnés le soir.
Nous y sommes allés sur la journée. Depuis les environs de Kuta, comptez 1 h de scooter pour atteindre Ubud.

Que faire à Bali - Ubud
Que faire à Bali - Ubud

Séminyak, Kuta, les plages de Jimbaran et les restaurants de fruits de mer

Séminyak c’est un peu guindé. Oui, pour une fois, on dormait chez les riches ! Les plages sont calmes et on ne se sent pas harcelés par des vendeurs ambulants.

Au contraire de Séminyak, Kuta c’est l’horreur pour ça. Toutes les 3 minutes, vous êtes interpelé par un vendeur à la petite semaine qui vous proposera toutes sortes de merdouilles possibles et imaginables ! Il y a un monde de fou, surtout quand le soleil se couche. Entre les personnes qui quittent la plage, ceux qui arrivent voir le coucher de soleil et ceux qui sortent boire un verre et chercher un resto, vous aurez des bouchons de scooters, voitures, taxis sur plusieurs kilomètres. Et que c’est bruyant ! Les plages sont pas ouf, le plastique semble avoir pris possession des lieux. Vous pouvez tellement aller dans des endroits plus sauvages que je ne vous recommande pas spécialement Kuta (même si, c’est un peu The place to be…).

Par contre, vous trouverez des hébergements vraiment pas chers et super chouettes dans les petites ruelles non loin du front de mer. C’est un avantage non négligeable.

La région de Jimbaran possède des plages somptueuses et très propres. Plusieurs restaurants alignés en bord de mer vous proposeront des fruits de mer et poissons grillés à déguster les pieds dans le sable face aux vagues. Ça, j’avoue, que c’est vraiment un must !

Que faire à Bali - Plage Jimbaran

💡 La bonne idée, c’est de combiner son séjour à Bali avec une petite escapade de quelques nuits sur les Gili Islands. Un peut coin de paradis qui vaut clairement le détour. Surtout si vous aimez nager avec les tortues à 3 mètres du bord. Je dis ça… 😉

Bateau pour les Gili Islands

N’hésitez pas à réserver votre transfert en bateau de Bali aux Gili Islands. Je vous invite à consulter les disponibilités et les prix sur 12goAsia et faire votre réservation directement. ⬇️

Que faire à Bali ? Idées de visites

Vous trouverez une multitude de choses à faire sur l’Île des Dieux. Entre nature, culture, balnéaire, sports extrêmes, il y en a pour tous les goûts. Voici quelques idées d’excursions que vous pouvez réserver à Bali (liste non exhaustive !) :

Que faire à Bali ? Infos pratiques

Clairement, le moyen de transport le plus pratique pour circuler sur Bali, ça reste le scooter. Les routes sont bonnes, tout le monde se déplace ainsi.

  • Location de scooter à la journée : 50 000 roupies max (pour un 125 cc neuf). Si vous prenez un scooter plus vieux et 110 cc, c’est encore moins cher.
  • Location de scooter au mois : 35 000 roupies max/jour (pour un 125 cc neuf). Moyen de transport quasi indispensable pour visiter l’île en toute autonomie. Les transports en bus ou en bemo ne sont pas très répandus, plus chers et plus contraignants qu’une location de scooter.
Location de scooters Bali

Notre location d’appart « longue durée » à Bali : résidence Utopic Seminyak (que vous pouvez normalement retrouver sur AirBnB) est située à 2 km de la plage. Nous avons négocié la location au mois à 250 000 roupies par jour. Nous avions un contrat de location et déposé une caution. La nuit seule est à 650 000 roupies. C’était top, honnêtement, cet appartement, c’était une vraie pépite (et un rapport qualité/prix du délire).

Hébergement Bali

Vous trouverez de nombreux hébergements fabuleux à Bali. Il y en a pour toutes les envies et tous les budgets. N’hésitez pas à comparer et à choisir selon les retours des clients. ⬇️

Notre bonne adresse de resto local à Seminyak : Warung Murah situé au 99, Jalan Double Six. C’est un buffet, vous choisissez ce que vous voulez entre poulet, thon, bœuf, brochettes, légumes variés, œuf, tempe, etc. Puis, vous payez en fonction de ce que vous avez dans votre assiette. 😋

ℹ️ Pour bien organiser votre séjour en Indonésie, pensez à lire notre guide complet : bilan et budget de nos 2 mois en Indonésie (transports, hébergement, nourriture, prix, etc.).

Désormais, vous savez parfaitement quoi faire à Bali ! N’hésitez pas à compléter cette liste non exhaustive (évidemment !) des sites à découvrir sur Bali en commentaire. 😊

Bon, eh bien, ça y est ! Cette dernière étape en Indonésie marque la fin de notre passage en Asie du Sud-Est. C’est avec beaucoup de peine que nous quittons ce continent merveilleux après 7 mois de périple. Nous nous envolons désormais pour la Nouvelle-Zélande (pensez bien à comparer les prix des billets d’avion) !

Mais c’est aussi avec beaucoup d’excitation que nous attendons la suite ! C’est en Océanie, plus précisément en Nouvelle-Zélande, que nos aventures se poursuivent. En effet, notre van pour le prochain mois nous attend de pied ferme à Christchurch. Je ne sais pas si on est tout à fait prêt au changement climatique qui nous attend. Il fait 2 °C en ce moment en NZ. Alors fini le soleil, la bronzette et les nuits trop chaudes, on ressort les manteaux, les bonnets, les gants ! ❄️

Transparence du blog : Cet article contient des liens affiliés vers certains de nos partenaires. Si vous réservez en cliquant sur ces liens, une petite commission nous sera reversée. Bien sûr, cela ne change en rien le prix de votre réservation. Cela nous permet simplement de continuer à faire vivre ce blog et vous fournir du contenu 100 % gratuit et sans publicités.

Marjo

Bonne vivante, j'adore me marrer et je ne refuse jamais un apéro, c'est un principe. J'aime partir à l'aventure en pleine nature avec mon sac à dos. Avec bonne humeur et sans langue de bois, je vous partage mes récits de voyages et mes conseils de vadrouille !
Après 5 ans en agence de voyages et 5 ans en tant que responsable de formation tourisme, je me consacre maintenant à l'écriture, au blogging et aux stratégies de référencement sur le Web !

View stories

Lâche ton com' !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

17 commentaires