Croisière Baie d'Halong

Visiter la Baie d’Halong depuis Cat Ba | Croisière sans touristes

Bonjour et bienvenue sur notre blog ! Comme vous pourrez le remarquer, notre blog se refait une beauté.
Donc désolés pour le design douteux, la mise en page totalement dégueu et l’absence de photos. 🙏
On est sur le coup ! 🙃
Merci de votre compréhension. Bisous.

Attention chers lecteurs, vous vous apprêtez à lire le récit des 5 jours les plus paradisiaques de notre voyage ! (pour l’instant :p)

Après notre séjour à Sapa dans la boue, nous passons d’une extrême à l’autre. Nous partons en direction d’Hanoi puis de l’île de Cat Ba pour voir la très célèbre baie d’Halong.

Au programme : du soleil (enfin!!), du farniente, de la baignade, des couchers de soleil, une croisière, du canoë, du scooter. Programme rempli à 100% : Le pa-ra-dis !!

Article un peu spécial et un peu différent puisque nous écrirons à 4 cerveaux fumants à partir du jour 2…

Nous ne nous arrêtons pas à Hanoi, nous irons à Cat Ba directement, la météo nous annonce un temps couvert dans 4 jours sur la baie d’Halong, autant y aller tout de suite, nous visiterons Hanoi au retour ! C’est tellement rare d’arriver à voir la baie d’Halong sans la brume, nous préférons maximiser nos chances.

Rejoindre Cat Bâ depuis Sapa : long parcours du combattant

Sapa Hanoi en bus couchettes: 450 000 dongs

Départ à 21h de Sapa, arrivée à 4h du matin à Hanoi au milieu de nulle part à environ 4 km de la station de bus Luong Yen. Après avoir squatté dans une auberge trouvée au pif ouverte à cette heure-là, nous irons à pieds jusqu’à cette fameuse gare. J’ai pas fermé l’oeil dans le bus de nuit, l’arrivée à 4h est un peu violente et les 4 km avec nos gros backpack, auront tendance à me fatiguer légèrement. Il fait une chaleur torride à Hanoi dès 7h du mat’, c’est qu’on arrive de 3 semaines à -2 la nuit, le choc est brutal ! J’ai accroché mes chaussures à mon backpack, elles sont encore trempées  du trek de Sapa et l’humidité était telle, impossible de les faire sécher. Je les prendrai avec moi dans les bus, pas question de risquer de les abimer dans la soute sous le tas de sac à dos.

Pour partir à Cat Ba et réserver le billet global bus + bateau, se présenter au guichet Hoang Long. 220 000 dongs pour tout le trajet (bus Hanoi-Haiphong puis bus Haiphong-embarcadère puis bateau puis bus embarcadère Cat Ba island-Cat Ba ville). 2 départs : 7h20 et 10h20.

C’est moins cher de prendre un billet global et moins prise de tête.

Nous montons dans le 1er bus, heureux de ce qui nous attends et très impatients. 

Vous vous êtes demandé pourquoi je vous parlais de mes chaussures (mais on s’en fout de ses chaussures, pourquoi elle nous raconte sa life!?). Oui, je les ai oublié dans le premier bus. Oui, je m’en suis rendue compte lorsque le bus venait de partir. Oui, j’ai cru que je ne les reverrai jamais. 120 balles la paire de Salomon de rando, oui j’ai eu envie de pleurer. 

Panique à bord

Nous ne sommes pas encore montés dans le bus suivant, il faut prévenir quelqu’un, n’importe qui. Bastien se précipite vers un gars qui semble être de la compagnie de bus. L’autre ne comprend rien et lui fait signe de monter dans le 2ème bus. Bastien s’énerve et lui fait comprendre. Le mot « problem » est semble-t-il international. Quel sketch ! 

Au Vietnam, il y a toujours une solution, (tant que t’as des dollars)

Me voilà sur le téléphone portable du mec à parler avec la nana de l’agence qui me dit (de ce que j’arrive à comprendre avec son accent) que je les récupèrerai demain par les prochains bus-bus-bateau-bus qui arriveront à Cat Bâ, et qu’elles m’attendront à l’agence. Je comprends aussi qu’elle me demande de l’argent pour le service. Autant vous dire que j’aurais payé n’importe quoi.

Les prochaines 24h seront relativement stressantes, j’ai du mal à croire que je vais en revoir la couleur…

Eh bien si…! Elles étaient là le lendemain. À l’agence. Comme prévu. Cela me coutera 50 000 dongs de bakchich. L’équivalent de 2 €… Je m’en sors pas trop mal, n’est ce pas ?

Farniente et organisation sur l’île de Cat Bâ

Aujourd’hui, il fait un temps magnifique, la vue de notre chambre d’hôtel est sublime. Nous louons un scooter pour commencer à repérer les lieux et nous balader un peu. 

L’île n’est pas grande, un scooter c’est l’idéal pour s’arrêter visiter les grottes sur le chemin, faire le tour de l’île et des plages. Nous nous arrêtons aux plages, c’est déjà sublime, quel bonheur d’être au chaud et d’avoir ça sous ses yeux !

Anais et Maxime viennent d’arriver (par le bus qui détenait mes chaussures…) accompagnés de Ronan qu’ils ont rencontré dans le bus.

Ils s’arrêtent tous les 3 au même hôtel que nous, et nous voilà partis pour 3 jours de folie !!

C’est alors que les 5 compères entrent en jeu!

  • Anaïs, la blonde – mais intelligente – et tout le temps affamée
  • Marjo, la nana un peu barrée au doux rire tintinnabulant
  • Bastien, le grand gaillard geek
  • Max, le gars au répertoire musical (trop) fourni
  • Et Ronan, le jukebox barbu

Ils se mettent en tête d’organiser une excursion en bateau sur la baie d’Halong vers 18h pour le lendemain (non, ils ne sont pas à l’arrache du tout!). Ils errent le long de la grande rue et demandent des tarifs : Anaïs, Marjorie et Ronan d’un côté, Maxime et Bastien de l’autre. 

Réunion sur le trottoir : deux propositions alléchantes. Un bon prix pour une journée à 15 puis la nuit et la seconde journée à cinq, un prix plus élevé pour le voyage complet à cinq… Le verdict tombe: les filles (et Ronan) gagnent, ce sera un bateau pour cinq pendant 33h. Au programme? Baie de Lan Ha, baie d’Halong, kayak, baignade, marche et repos.

Croisière dans la baie d’Halong 2 jours/1 nuit : notre programme détaillé

1er jour de croisière dans la baie d’Halong

7h30 : les compères attablés autour d’un bon petit déj’ sont heureux: il fait grand beau! Vrai pain, oeufs frits et café engloutis, ils se dirigent vers l’embarcadère.

8h05 : Ronan retrouve des camarades sur l’embarcadère. Ils sont francophones et voyagent avec la même compagnie. 2 bateaux accostés, les compères héritent du plus grand (quelle chance!). C’est parti pour l’aventure!

8h15 : Visite du bateau, 2 grandes cabines, un petit salon cosi et un gigantesque pont agrémenté de transats. Parfait pour profiter à fond de cette croisière!

9h30 : Après plus d’une heure de navigation, le bateau jette l’ancre. Après au moins 500 km sur une mer déchainée à bord de leurs embarcations de fortune (bon ok, 500 m de kayak sur une mer d’huile)… un bout de terre nommé « Monkey Island » apparaît devant eux. 

Surexcités, ils accostent cette île sauvage ne comprenant qu’un restau et un resort 5 étoiles pour en faire son exploration. Munis de leurs sublimes tongs, ils arpentent la jungle à la recherche de quelques trésors perdus et gravissent de nombreux rochers pour atteindre le point culminant de l’île. Les pieds ensanglantés (égratignés), c’est à bout de force qu’ils atteindront le sommet. A défaut de singes, ils ne trouveront que de nombreuses claquettes perdues par d’intrépides aventuriers, 2 chiens errants et 2 chinois (errants aussi). 

10h30 : En quête de ces fameux primates, ils décideront de reprendre leurs radeaux pour contourner cette mystérieuse île. Leurs efforts seront vains et ils abandonneront rapidement. En effet, le déjeuner les attendait (eh oui, il y en a une qui a toujours faim même si ce n’est jamais l’heure)!

12h15 : En fait, le déjeuner n’était pas tout à fait prêt et ils passèrent le temps à chiller sur le ponton. Heureusement, leur attente fut comblée par un repas digne de ce nom… d’la race à l’infini (ce qui veut dire, du calamar à l’ananas, de la cristophine revenue aux petits oignons, un poisson entier à décortiquer à la baguette, et du riz, mais pas assez : rappel, il y en a une qui a toujours faim!).

13h15 : Repus, ils s’accordent une nouvelle pause en faisant une petite sieste avant d’être brusquement réveillé par le capitaine. Ce dernier veut absolument s’en débarrasser et les faire remonter sur les kayaks. Ce n’est pas vraiment au goût de tout le monde, et la morphale reste à bord. Les 4 autres embarquent et reviendront 45 min plus tard rouge écrevisse… Pendant ces 45 min, ils ont eu la chance de traverser des grottes caverneuses, de longer des pics karstiques se reflétant dans l’eau émeraude et d’admirer des plages de sables fins non foulées par l’homme…

15h30 : Exténués par leur excursion et n’ayant pas trouvé de source d’eau pure pour se désaltérer, ils se rabattront sur la glacière du capitaine et son brevage salvateur : la 333 export en canette.

16h : le bateau vogue sur les flots calmes de la baie, le soleil commence sa course avec la lune et les cinq moussaillons s’émerveillent devant la beauté des villages flottants de pêcheurs qui se dessinent à l’horizon. Le paysage est baigné d’une lumière ocre.

16h45 : Trépieds sortis, GoPro fixée sur le mât, c’est l’heure du timelaps! Le coucher de soleil se prépare et les 5 compères sont dans la place !

17h30 : Le crépuscule prend ses marques et le bateau jette l’ancre pour la nuit à côté:

– d’une ferme piscicole avec des poissons « like you ».

– du bateau ridiculement petit de nos amis francophones. 😉

18h30 : Le repas est servi, ils se régalent encore une fois. Démarre alors une soirée à base d’happy water, de chansons old school, de karaoké à capella totalement improvisé.

Les bateaux se réunissent et nos 5 compères passent la soirée avec les 4 moussaillons du bateau d’à côté. 

Soirée mémorable. Les détails resteront confidentiels pour maintenir la réputation de tous.

2e jour de croisière dans la baie d’Halong

Lever 8h : Les yeux timides face à la luminosité autoritaire du soleil, les matelots se réunissent sur le pont : le bateau largue les amarres.  Le tangage du bateau n’est pas au goût des estomacs de tout le monde mais l’honneur de tous restera sauf.

9h00 : C’est au bout d’une petite heure de navigation qu’au loin se dessine l’entrée d’une grotte à flanc de falaise et donnant directement dans l’océan. D’une enjambée sûre et équilibrée, chacun accoste équipé de sa frontale et se faufile dos courbé dans l’obscurité de la caverne. Ils y découvriront de nombreux stalagmites et leur symétrique, croiseront le chemin de quelques insectes nyctalopes et se cogneront maintes fois sur le calcaire dégoulinant (surtout Marjorie qui regarde toujours ses pieds en marchant).

10h00 : Une fois leur chapeau de spéléologues néophytes rangé, ils rejoignirent la baie d’Halong où l’eau turquoise, trop calme, ne demandée qu’à être perturbée par de nombreux plongeons puérils. Rigolades, éclaboussures et un plongeon raté depuis le pont du bateau donnant lieu à un plat de la mort, rythmèrent les 2 heures d’avant collation.

12h00 : au menu cette fois-ci : du poulet, du poisson, du tofu, des légumes et du riz. D’un commun accord, ils s’auto-congratulèrent d’avoir choisi cette compagnie de bateau dont les évènements successifs dépassaient toutes leurs espérances : un programme de navigation intéressant, des repas variés et surtout très bons, un super bateau équipés de kayaks le tout agrémenté d’un soleil de plomb : recette imparable pour se considérer en vacances.

14h00 : de nouveau équipés de leurs embarcations en plastique jaune, ils firent la découverte de plusieurs petites îles annexes dont l’une d’elle était habitée par des primates. D’abord attirés par les beuglements stridents des semi-hommes, ils se dirigèrent vers une plage réquisitionnée par les animaux. Observateurs puis curieux de voir arrivés des inconnus flottant sur l’eau, les babouins finirent par rejoindre le cœur de l’île où trône  l’arbre mère qui leur fourni des bananes à volonté (enfin on suppose, ça).

15h30 : la fin de l’excursion touchaient à  sa fin. Chacun se remémorant les points marquant de ces deux jours, c’est à une allure d’escargot que le bateau retourna au port à la plus grande joie des futurs ex moussaillons car ils pouvaient encore en profiter un petit peu.

17h00 : ils descendent du paradis et touchent terre. Retour à l’hôtel.

Jour 3 sur l’île de Cat Bâ : les 5 compères sur leurs fidèles destriers

C’est à l’aube du 3ème jour, désireux de découvrir les moindres recoins de la splendide île de Cat Bâ, qu’ils décident de louer les services de 3 magnifiques destriers. Leurs 3 montures, carénages rutilants, phares étincelants, ont fière allure. 

8h30 : Sourire aux lèvres, excités par la liberté que leur procure les véhicules, ils prennent la route. Quelques kilomètres les séparent de la première étape, The Hospital Cave… 

8h45 : Ils débarquent sur le lieu de la visite, après avoir pris soin de parquer correctement leurs montures,  ils se dirigent vers la cave. C’est un bunker à l’intérieur d’une grotte. Le refuge fût utilisé durant la guerre comme hôpital, les troupes Vietcong s’y réfugiaient à l’abri des bombardements américains. C’est un enchaînement de pièces en béton brut de diverses tailles, ayant servi de chambres d’officiers, de cuisine, de salle d’opérations, etc.

9h15 : La visite est terminée, la journée va être longue, nos 5 aventuriers reprennent immédiatement la route pour rejoindre la deuxième étape de leur périple, le parc national de Cat Ba. Après s’être acquittés de la somme requise pour pénétrer l’enceinte du parc, ils se mettent en marche. Une longue ascension difficile et harassante (30 minutes et quelques marches) les mènera au sommet d’où ils pourront admirer une jolie vue qui surplombe le parc. Après quelques photos souvenir, ils entament la descente pour retrouver leurs montures qui, sûrement fatiguées par le trajet semblent ne pas avoir bougé d’un pouce.

10h30  : Nos 5 compères se dirigent vers les grottes de Trung Trang. Le prix est inclus dans l’entrée du parc ils se disent qu’il serait dommage de ne pas en profiter…. Ils se faufilent dans un dédale de galeries les menant de cavité en cavité jusqu’à la sortie de l’autre côté de la montagne.

11h30 : Ils continuent leur route vers le nord de l’île, les paysages sont fantastiques, ils roulent sur une route bordée de pics karstiques, la sensation de liberté procurée par les scooters est exceptionnelle. L’arrivée à la pointe nord de l’île est sensationnelle, s’étend devant eux, une baie d’eau turquoise bordée de ces fameux pics karstiques. Ils en profitent pour faire quelques photos de circonstance.

12h30 : Rassasiés de ce beau paysage mais affamés ils se mettent en quête d’un boui-boui pour manger. Après déjeuner ils passent le restant de l’après-midi à se balader sur l’île parcourant le moindre kilomètre praticable.

17h30 : Les montures sont rendues à l’écurie (à l’hôtel en fait). Fatiguée mais intacte, la bande des 5 en profite pour déguster une chopine de ce doux breuvage découvert dans la glacière du capitaine (La 333 Export en canette) en contemplant un dernier coucher de soleil sur la baie de Cat Ba !

Leur route se sépare, l’un d’eux continuera son chemin seul dès le lendemain, tandis que les 4 autres, unis comme des frères, poursuivront leurs aventures pendant un long pèlerinage à travers le Vietnam.

Suite au prochaine épisode.

Infos pratiques sur le séjour à Cat Ba et dans la baie d’Halong

  • Trajet Hanoï – Cat Bâ : 220.000 VND – ticket combiné bus – bateau – bus – Environ 5h de trajet – A prendre depuis la station Lu’ong Yen à Hanoi.
  • Hotel My Ngoc – Chambre double avec sdb – 168.000 ou 160.000 VND (selon négociation 😉 ) – Devant l’endroit où le bus dépose. Vue sur la baie et coucher de soleil. Terrasse sur le toit. Chambres ultra nickel.
  • Excursion 2j – 1 nuit, repas inclus – Baies d’Halong & de Lan Ha –  bateau privé pour 5 – Négocié à 1.300.000 VND
  • Bière 333 Export ou Coca sur le bateau : 25.000 VND (à prendre en compte dans le budget excursion…!)
  • Location Scooter – 70.000 VND à l’hôtel (prix clients hôtel) sinon c’est plutôt entre  80 000 et 100 000 VND
  • Plein d’essence : 80 000 dongs (la moitié suffit pour faire le tour de lîle)
  • Hospital Cave: 15.000 VND
  • Cat Bâ National Park: 40.000 VND – Grotte de Trung Trang incluse dans le prix du billet
Marjo

Bonne vivante, j'adore me marrer et je ne refuse jamais un apéro, c'est un principe. J'aime partir à l'aventure en pleine nature avec mon sac à dos. Avec bonne humeur et sans langue de bois, je vous partage mes récits de voyages, mes bons plans et mes conseils de vadrouille !
Sometimes the hike is better than the top !

View stories

Lâche ton com' !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

12 commentaires