Grottes Phong Nha Vietnam

Les grottes de Phong Nha, la citadelle de Huê et Hoi An

Bonjour et bienvenue sur notre blog ! Comme vous pourrez le remarquer, notre blog se refait une beauté.
Donc désolés pour le design douteux, la mise en page totalement dégueu et l’absence de photos. 🙏
On est sur le coup ! 🙃
Merci de votre compréhension. Bisous.

3 destinations vietnamiennes pour 1 article bien fourni ! 

Quelles grottes visiter au parc national de Phong Nha et à quel prix ? La visite de la citadelle de Huê sous une pluie battante où nous finirons trempés jusqu’à la moëlle ! 

Nos bonnes adresses et nos conseils pour éviter les arnaques pour se faire confectionner des vêtements sur mesure dans les nombreuses boutiques de tailleurs de la ville de Hoi An ! 

Après nos quelques jours à Tam Coc dans la baie d’Halong terrestre, nous avons pris le chemin du parc national de Phong Nha dans le but d’aller y visiter les célèbres immenses grottes. Toujours en compagnie d’Anaïs & Maxime, nous descendrons ensuite très rapidement sur la ville de Huê pour rejoindre Hoi An, le paradis des vêtements sur mesure ! 

Plusieurs choses à faire à Phong Nha.

Le parc national de Phong Nha est situé dans les terres, proche de la frontière laotienne en se rapprochant du centre du Vietnam.

Les grottes de Phong Nha et de Tien Son sont très facilement accessibles depuis le village de Phong Nha. Il suffit de se rendre au centre d’information touristique où se trouve le guichet et l’embarcadère. 

La première grotte se visite en barque et la deuxième est terrestre (se visite donc à pied) mais se trouve juste à coté et n’est accessible que par bateau. Il est donc intéressant de les faire en même temps (si évidemment vous souhaitez faire les deux). 

La barque pour y aller coûte 300 000 dongs (en plus du prix de l’entrée des grottes, voir tableau récap à la fin) mais il est possible de la partager à 12 voire 14 personnes maximum ce qui fait évidemment baisser drastiquement le coût. 

Pour notre part nous avons réussi à être 10 dans la barque. Il suffit d’attendre un peu devant le guichet pour voir des groupes arriver et leur proposer de partager l’embarcation.

La grotte de Phong Nha

La grotte de Phong Nha est réellement incroyable, le cours d’eau s’enfonce paisiblement dans cet enchaînement de cavités, les volumes sont impressionnants. Les stalactites et stalagmites à l’image des cavernes sont hors normes. Nous n’avons pas trouvé l’éclairage trop « violent » il est assez subtil et met bien en valeur les différentes formations rocheuses. 

A notre avis, cette grotte est un incontournable de la région.

La grotte de Tien Son

La grotte de Tien Son se trouve en contre-haut, à la sortie de la première grotte il faut monter environ 300 marches pour arriver à l’entrée. D’en haut on peut admirer une belle vue sur les rivières et rizières environnantes. Les dimensions de la grotte de Tien Son sont moins impressionnantes que sa voisine mais, la visite vaut vraiment le coup. On se balade sur un long chemin qui en fait le tour en contournant des stalagmites aux dimensions généreuses.

La pluie nous empêche de continuer

Il est également possible de visiter le parc de Phong Nha notamment en scooter ou en louant un taxi, bus ou autre. La journée ou nous souhaitions faire le tour du parc, une pluie battante était bien installée, nous ne l’avons donc pas visité. Apparemment la balade est splendide et le parc comprend de très belles grottes dont la plus grande du monde découverte à ce jour, « Hang Son Doong ». Il est très difficile de la visiter puisque très peu de personnes y sont autorisées chaque année et le prix est d’environ 2500 euros… Il y a évidemment beaucoup d’autres cavités dans le parc qui elles sont accessibles comme la « Paradise Cave » qui est très réputée et que nous regrettons de ne pas avoir pu visiter.

Info importante : Dans plusieurs blogs de voyage, nous avions lu qu’il n’était pas possible de louer un scooter à moins de 150 000 dongs, pour notre part en cherchant un peu et en négociant nous en avons trouvé pour 100 000 dongs au Thiên Thanh hotel. Nous y avons également dormi en négociant une chambre pour 4.

Hué et sa cité impériale

Notre prochaine étpe devait être Hoi An mais comme les bus passent forcément par la ville Huê nous avons décidé d’y faire un stop express (une soirée et une matinée). 

Nous avons donc rapidement trouvé un hébergement comme souvent à 4, nous laissons Marjo et Anaïs avec les sacs à l’arrêt du bus et partons faire une à une les guesthouses de la rue avec Maxime (Ah oui, on ne vous a pas dit, nous sommes toujours ensemble!). 

Le but étant de faire baisser au maximum les prix des chambres ! 

Nous n’aurons pas vu grand chose de Hué mais nous avons bien aimé la cité impériale. C’est la seule ville impériale du Vietnam existant de nos jours. D’inspiration chinoise, elle s’étend sur un périmètre de 10 km. De nombreux édifices sont aujourd’hui en ruines car détruits lors des bombardements en 1968. 

Malgré la pluie battante (nous sommes rentrés trempés jusqu’aux os…), nous avons apprécié la visite !

Une arrivée mouvementée à Hoi An

La pluie battante nous suivra malheureusement jusqu’à Hoi An. Descente du bus, il faut trouver un hôtel. Nous savons vers où aller, nous avons déjà repéré un peu, mais pas facile de prendre son temps avec cette pluie et il fait déjà nuit noire. On a 1 ou 2 km à faire, ça devrait aller. On enchaîne les hôtels, on ne trouve pas ce qu’on veut. C’est cher et insalubre ou cher tout court. Ou pas cher mais vraiment inenvisageable. Bastien propose que l’on aille s’asseoir à une terrasse, je prends un verre, je garde les sacs, je reste à l’abri de la pluie et il va dégoter un nid douillet. Ça me va 🙂

Nous nous arrêtons sur la terrasse du 1er bar en vue. La terrasse est presque vide, seules 3 américaines d’une vingtaine d’années sont attablées. Le serveur se pointe. Nous demandons une bière, une seule, puisque Bastien s’en va. Le mec nous fait comprendre dans un anglais approximatif qu’il refuse de nous servir. C’est 2 verres ou rien. En plus, il nous dit qu’on squatte sa terrasse (vide) avec nos gros sacs. Il refuse catégoriquement de nous rendre ce service (alors qu’on consomme quand même hein !) malgré les véhémences de Bastien qui a clairement perdu patience.

Nous remettons nos sacs sur le dos et nous préparons pour repartir sous la pluie, dans la nuit et très énervés !

Il s’est alors passé un truc surnaturel. Un truc qui nous a redonné le sourire. Un truc qui nous a redonné la foi. Un truc humain. Les 3 américaines ont plus ou moins assisté à la scène et nous demandent ce qui se passe exactement. On leur explique. Ni une ni deux, les voilà qui ferment vigoureusement leur menu, se lèvent, et se cassent du resto sans un regard vers le serveur !

Wouah ! Tout ça sous les yeux effaré du serveur qui vient de perdre 5 clients et sa réputation.

Nous sommes restés bouche bée devant l’attitude remarquable de ces jeunes filles. Quelle belle preuve de solidarité !

Nous trouverons finalement un hôtel pour passer la nuit, hôtel relativement pourri que nous quitterons dès le lendemain pour un autre bien mieux (cf infos pratiques en fin d’article)

La ville de Hoi An ou le paradis des vêtements sur-mesure !

La ville est charmante, aux abords du fleuve, plusieurs temples sont disséminés dans la vieille ville. Nous n’avons pas visité les temples mais nous avons apprécié nous balader sur les berges à la nuit tombée. Tout un tas de bar et des restaurants éclairés à la lanterne vous ouvrent leur charmantes portes.

Une des « attractions » majeure de la ville est la confection de vêtements sur-mesure. C’est littéralement le paradis de la fringue ! La ville perd de son intérêt si vous ne comptez pas confectionner des vêtements sur-mesure et vous faire une session shopping. Les 2 rues principales sont presque intégralement remplies de boutiques de tailleurs et de quelques boutiques de prêt à porter. Il y a tout un tas de boutiques différentes, proposant très souvent les mêmes services, vous les trouverez pour la plupart dans la rue « Tran Phu ». 

Le mieux (si vous avez le temps) est encore de passer une journée ou une demi-journée à flâner et partir en repérage pour vous familiariser avec les prix et les prestations proposées.

On s’est gâtés pour noël 🙂

Un manteau, une veste et une robe pour Marjo et un manteau, un costume et 4 chemises pour Bastien. Les vêtements nous vont comme des gants (évidemment, le sur-mesure…) et sont incontestablement bon marché. 

Vous pouvez choisir un modèle de base exposé en vitrine ou sur internet, il est ensuite possible de tout changer : si vous voulez un bouton ici ou là, la capuche comme ça ou la fermeture comme ci, les longueurs, etc. Vous choisissez vos couleurs, vos doublures, votre tissu… du sur-mesure quoi !

Passage en caisse

Vient ensuite le moment de la négociation. Il faut savoir qu’il est souvent possible de faire bien baisser le prix de base. Attention toutefois à ne pas abuser car la qualité pourrait en pâtir. 

La vendeuse prend ensuite touts vos mesures et envoie la commande aux tailleurs. A part pour de rares boutiques de luxe qui ont leurs couturiers, les autres sous-traitent. 

En 24h, voire parfois le soir-même si vous y allez tôt le matin, vos vêtements seront prêts. S’il y a des retouches à faire, en 1h, ce sera fait.

Nous avons aussi remarqué que les « prix d’appels » annoncés par les vendeuses baissent avec le soleil. Le soir, vers 20h, 21h, souvent ce sera meilleur marché ! A bon entendeur…

Il est déconseillé d’aller dans une boutique recommandée par votre hôtel car les prix seront généralement plus élevés. Le système est bien rodé : si vous allez faire vos emplettes dans le magasin conseillé, les prix seront gonflés pour reverser une commission à l’hôtel qui vous envoie. Le mieux est donc de faire soit même le tour des boutiques et si on vous demande dans quel hôtel vous séjournez, simplement dire que vous ne vous en rappelez plus ! 

De même que plus vous commanderez dans la même boutique, plus il sera facile de négocier un « prix de gros ».

Nous vous conseillons 3 boutiques :

Questions tarifs, pour vous faire une idée, voici ce que l’on a payé (négocié âprement)

  • Manteaux : Marjo : 40 $ / Bastien : 50 $
  • Robe de soirée : 21 $
  • Chemises : 12 $ x 4
  • Costume : 85 $
  • Veste Marjo : 28 $

Attention ! Nous lançons une nouvelle mode : veste/boubou/chaussures de rando et costard/tongs ! La classe non ?

Infos pratiques Hoi An / Huê / Phong Nha

  • Open Bus Phong Nha-Hoi An avec escale 1 journée à Huê. 260 000 dongs

Bus Phong Nha-Huê : 4h de trajet. 

Bus Huê-Hoi An : 4h de trajet. 

  • Entrée des grottes de Phong Nha : 80 000 dongs
  • Entrée des grottes DongTien Son : 40 000 dongs + bateau 300 000 dongs (à partager entre le nombre de personnes sur le bateau)
  • Location de scooter à Phong Nha : 100 000 dongs au  Thiên Thanh hotel
  • Thiên Thanh hotel : 140 000 dongs pour 2 personnes (chambre partagée à 4 personnes)
  • Citadelle de Huê : 105 000 dongs. 2 heures de visite suffisent.
  • Hôtel à Hoi An : Vinh Hui Hotel. 9 $ Chambre propre, eau chaude, balcon (il y a même une petite piscine intérieure dans l’hôtel!)
  • Où manger à Hoi An : Sans hésiter au Café 43 !! Notre cantine pour ces quelques jours. On y mange très bien du petit déj au dîner et pour pas cher !
  • Billet visite des temples, vieille ville de Hoi An : 120 000 dongs
  • Tarifs indicatifs de la poste pour l’envoi des colis : 

Nous avons envoyé 7,5 kg : 2 258 000 dongs (86 €) par avion (arrivée du colis dans les 3 semaines) ou 998 000 dongs (38 €) par bateau (arrivée dans les 3 ou 4 mois). Nous avons opté pour la 2ème solution. Suivi du colis sur internet. La service de poste de Hoi An nous a même envoyé un mail avec les infos pour le suivi.

Marjo

Bonne vivante, j'adore me marrer et je ne refuse jamais un apéro, c'est un principe. J'aime partir à l'aventure en pleine nature avec mon sac à dos. Avec bonne humeur et sans langue de bois, je vous partage mes récits de voyages, mes bons plans et mes conseils de vadrouille !
Sometimes the hike is better than the top !

View stories

Lâche ton com' !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

11 commentaires