Visiter Pékin

Visiter Pékin en 4 jours | Programme et itinéraire détaillés

Bonjour et bienvenue sur notre blog ! Comme vous pourrez le remarquer, notre blog se refait une beauté.
Donc désolés pour le design douteux, la mise en page totalement dégueu et l’absence de photos. 🙏
On est sur le coup ! 🙃
Merci de votre compréhension. Bisous.

Notre arrivée à Pékin fut plus facile qu’on ne l’aurait imaginé. La ville est bien organisée et les plans des métros plutôt clairs. Retrouvez ici le programme de notre semaine de visites à Pékin avec un peu d’histoire de la Chine pour vous plonger dans l’Empire du Milieu… 

Un peu épuisés par nos longs vols, on s’est pourtant mis dans le bain assez vite, ayant pour seul but de rejoindre notre auberge. L’adresse en poche, un plan de Pékin et c’est parti ! La pluie et la nuit tombée n’aidant pas pour s’orienter dans la ville, on aura quand même trouvé notre destination sans encombre.

Notre hébergement à Pékin

Notre auberge Leo Hostel est située dans les Hutong (dédales de ruelles étroites et très vivantes des vieux quartiers chinois) proches de la porte Qianmen, à 2 pas de la Place Tian’anmen et de la cité interdite. On aurait difficilement pu être mieux placés. C’est sommaire mais assez propre, on y mange bien (c’est un peu plus cher que si vous vous enfouissez dans les hutong et dégoter des stands de rue) et pour 8 € la nuit en dortoir de 4, c’est assez rentable (5 € en dortoir de 8). Et surtout…le wi-fi est gratuit et fonctionne bien ! Nous y resterons 6 nuits au total.

Notre programme de visites à Pékin en 4 jours

Pour visiter Pékin de manière assez complète, je dirais qu’il faut compter 5 ou 6 jours entiers avec un rythme assez soutenu. Il y a beaucoup de choses à visiter et tout est tellement grand, qu’il faut souvent prévoir de marcher pas mal ou de perdre du temps dans les transports. 

Jour 1 : Hutongs, balade dans la ville 

Nous partons en reconnaissance des lieux dans les Hutong autour de notre auberge histoire de s’acclimater un peu. Grande balade à pied qui nous amènera jusqu’à la Place Tian’anmen que nous ne foulerons pas encore (l’entrée est très contrôlée, tout est barricadé, il y a une queue monstre et des horaires réduits, personne ne passe après 16h). 

Journée assez tranquille histoire de se remettre un peu du décalage horaire. 

Nous faisons connaissance à l’auberge avec Dorine qui voyage seule depuis 5 mois à travers l’Asie du sud-est. Elle est à la fin de son voyage et rentre dans 3 jours. Elle nous donne gentiment sa crème solaire et son Lonely Planet qu’elle n’emportera pas avec elle en France et nous donne quelques conseils pour la suite de notre voyage.

Jour 2 : Parc Beihai et les lacs au nord, Lotus Lane by night

Visite du Parc Beihai et des lacs au nord du parc. Très agréable balade dans ce parc ou les anciens se retrouvent pour jouer au Mah-jong ou aux cartes. Les plus jeunes se rassemblent pour leur fitness quotidien sur les placettes du parc, musique à fond, et on danse ! Nous nous baladons jusqu’à la tombée de la nuit (18h30…il fait déjà nuit noire) et arrivons sur la « Lotus Lane » où myriade de cafés et restos pullulent sur les berges du lac et du canal. Le panorama est assez époustouflant et nous nous réjouissons d’avoir attendu la nuit pour y venir. Les enseignes lumineuses chères aux chinois clignotent dans tous les sens, des lumière roses, bleues, vertes, jaunes, ça brille, ça pique les yeux mais c’est enivrant. Nous buvons un verre en terrasse après avoir fait tout le tour et être sûr de dégoter le bar le moins cher. 

Le soir à l’auberge, nous rencontrons Cédric. Il voyage seul depuis 10 mois autour du monde. Il est riche en bon tuyaux. Le feeling passe tout de suite, nous décidons de passer toute la journée du lendemain à visiter ensemble. 

Jour 3 : Place Tian’anmen, Cité interdite, Colline de Charbon et Temple du Ciel

Nous retrouvons notre ami aux aurores pour attaquer cette journée qui s’annonce bien remplie. Au programme : Place Tian’anmen, Cité interdite, colline de charbon et Temple du Ciel. 

Après avoir passé la longue file de touristes chinois qui se bousculent pour aller admirer l’immense portrait de Mao, nous arrivons enfin sur cette place si mythique et si immense (40ha). Cœur de la dictature communiste, c’est ici que Mao proclama la république populaire de Chine. 

Nous entrons alors dans la Cité interdite par la porte de la Paix céleste. On passe alors de palais en palais, les yeux écarquillés par tant de beauté architecturale et d’immensité. La brume donne un ton un peu mystique à la visite, nous réalisons être dans un lieu chargé d’histoire. Ancienne résidence de l’empereur, appartements des impératrices, des concubines et des enfants de l’empereur, personnel de 20000 eunuques sous la dynastie de Ming. On imagine tout ce monde s’affairer dans cette cité aux dimensions vertigineuses (960x750m ).

Au sortir de la Cité, nous grimpons sur la colline de charbon située au nord. Artificielle, elle doit sa hauteur du creusement des douves autour de la Cité. Elle est censée protéger la Cité des mauvais esprits venant du nord et seul l’empereur avait le droit de s’y promener. 

Sur fond de Cité interdite, la vue de là-haut est magique. 

Le Temple du Ciel nous a régalé. Dans un immense parc aux arbres cinq fois centenaires, nous marchons encore beaucoup pour faire le tour de ces temples (la démesure à la chinoise frappe encore un grand coup : surface équivalente à 2 fois la cité interdite). 

Nous quittons notre ami qui a terminé son séjour pékinois et qui reprend la route. 

Infos utiles sur les visites Cité Interdite et Temple du Ciel

Cité Interdite

  • Entrée 60 yuans (7,80€).
  • Les guides de voyage conseillent 1 journée de visite. Nous avons fait Cité Interdite + colline de charbon en une grosse matinée avec un rythme quand même assez soutenu.

Temple du Ciel

  • Entrée 35 yuans (4,50€) pour l’ensemble des sites.
  • Prévoir 2 heures au pas de course ou une demi-journée plus tranquille.

Jour 4 : Palais d’été et Temple des Lamas

Notre visite de Pékin arrive à son apothéose avec le Palais d’été. 

Nous avons eu une journée ensoleillée magnifique que nous avons passée sur un site fabuleux. 

Encore un témoignage de la démesure à la chinoise 290 ha, 3000 édifices, 420000 arbres, 1700 employés pour entretenir tout ça ! Chaque palais possède un nom qui nous transporte tout de suite dans d’autres sphères, on va du palais des Vagues de Jade au jardin de l’Harmonie vertueuse en passant par le palais de la Bienveillance et de la Longévité et sans oublier le palais des Nuages ordonnés qui doit représenter la plus belle chose que j’ai vu à Pékin.

Le Temple des Lamas, déjà plus à taille humaine, a été offert aux moines tibétains. On passe alors de salle en salle ou Bouddha est représenté sous toutes ses formes et sous toutes ses tailles. Les fidèles allument de l’encens et prient à genoux, la fumée envahit les lieux. On termine sur le pavillon des Dix Mille Bonheurs qui abrite une statue géante de Bouddha (26 m de hauteur).

Infos utiles sur le Palais d’été et le Temple des Lamas

Palais d’été

  • Entrée 60 yuans (7,80 €) pour tous les sites.
  • Comptez une bonne grosse demi-journée. L’endroit est tellement agréable que passer la journée entière peut s’envisager.

Temple des Lamas

  • Entrée 25 yuans (3,25€)
  • Le tour se fait en 1h max

Bien sûr, nous n’avons pas tout visité à Pékin. De nombreux autres sites valent véritablement le détour, mais nous ne souhaitons pas trop nous attarder pour profiter de découvrir d’autres merveilles du territoire chinois.

Point sur la langue chinoise

Jamais nous n’aurions imaginé que si peu de chinois parlent anglais… quelle galère pour se faire comprendre ! On mime, on utilise google trad. qui nous sort parfois des traductions à coucher dehors qui procurent de jolis fous-rire chez nos amis chinois, on trouve un chinois qui parle anglais et on le lâche plus jusqu’à ce qu’il nous écrive la traduction en chinois de la phrase qu’on veut…il faut user de certains stratagèmes…

Bref, va falloir penser à se mettre au mandarin, sauf que pour l’instant, notre vocabulaire est bien pauvre : Bonjour, au revoir, merci, de rien, riz, bière… mais c’est déjà ça…

Quelques exemples de prix à Pékin (1 yuan = 0,13 €)

Voyager en sac à dos et avoir un budget limité commence déjà à nous rendre fou : on s’est surpris à vérifier à 2 fois le prix du papier toilette pour être sûrs de pas faire une connerie… 

Rappelez-vous, nous n’avons que l’équivalent de 25 € (192 yuans) par jour et par personne.

  • 1 nuit en Hostel (dortoir de minimum 8 personnes) : 50 Yuans (6,50 €)
  • 1 nuit en Hostel (dortoir de 4 personnes) : entre 70 et 90 Yuans (entre 9 et 10 €)
  • 1 repas dans les restos de rues des Hutong (les plats sont hyper hyper garnis) : entre 15 et 20 Yuans (entre 1,95 et 2,60€) et vous aurez du mal à tout finir.
  • 1 bouteille d’eau 50cl : entre 1 et 2 Yuans (entre 0,13 € et 0,26 €)
  • 1 paquet de cigarettes locales : 10 Yuans (1,30€), 1 paquet de Marlboro : 20 Yuans (2,60€)
  • 1 bière bouteille de 60 cl (la Tsingtao, très bonne!): entre 5 et 10 Yuans (0,65 cents et 1,30€)
  • 1 café : 15 Yuans (1,95€) Oui, oui… la bière est beaucoup moins chère que le café…
  • 1 rouleau de papier toilette : 4 Yuans (0,50 cents)

Nous partons maintenant pour de nouvelles aventures un peu plus reculées du côté de la Grande Muraille de Chine, nous sommes impatients de nous éloigner de la ville. On vous raconte ça très bientôt !!

Marjo

Bonne vivante, j'adore me marrer et je ne refuse jamais un apéro, c'est un principe. J'aime partir à l'aventure en pleine nature avec mon sac à dos. Avec bonne humeur et sans langue de bois, je vous partage mes récits de voyages, mes bons plans et mes conseils de vadrouille !
Sometimes the hike is better than the top !

View stories

Lâche ton com' !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

15 commentaires