Visiter Pingyao

Visiter Pingyao | 4 jours dans « La miraculée au charme fou »

Pingyao est une très jolie petite ville située à près de 600 km de Pékin. Bien que très touristique, j’ai trouvé que visiter Pingyao : ça valait clairement le détour. La vieille ville et ses remparts, les nombreux temples qui y sont disséminés et le folklore qui va avec, ont réussit à me séduire. C’est pourquoi je garde un merveilleux souvenirs de ma visite de Pingyao et de la découverte des alentours.
Dans cet article, je vous racontons d’abord pourquoi nous avons dû changer notre programme et notre itinéraire en Chine ainsi que notre première expérience -et pas des moindres- du train de nuit pour arriver à Pingyao depuis Pékin. ⬇️

Black out total après notre séjour Pékin

Tout d’abord, je me dois de vous raconter un peu le contexte global avant de vous parler de Pingyao. Après notre magnifique séjour sur la Grande Muraille de Chine seuls au monde, nous avons rencontré un problème de taille. En effet, hasard du calendrier, nous sommes en pleine Golden Week. Il s’agit de la semaine de vacances annuelle nationale où tout les chinois sont en congés. La Chine est en ébullition, tous les chinois se déplacent à travers leur pays pour y faire du tourisme, les sites touristiques sont envahis, les trains et les hébergements sont tous complets.

Tous les ans, c’est pareil : la première semaine d’octobre est à proscrire si vous envisagez un voyage en Chine relativement court. Et nous, bah on le savait pas. 😅

Par chance (ou plutôt par hasard), nous avons pu visiter Pékin juste avant cette grosse période d’affluence et heureusement !

Faute de transports disponibles, le programme établi minutieusement par nos soins tombe complètement à l’eau. Et surtout, nous allons claquer un budget faramineux pour nous loger on ne sait où. Cherry on the cake, nous commençons à tomber malades. Résultat des courses : on est restés enfermés pendant 6 jours dans un hôtel useless (et cher), dans une ville useless au nord de Pékin, où il a plus 100 % du temps. Le moral est au beau fixe, vous vous en doutez. ☀️

Train Chine - Pékin Pingyao

Départ de la gare de Pékin, direction Pingyao

La gare de Pékin, c’est quelque chose. Globalement, les gares des grosses villes de Chine, c’est quelque chose. On n’est pas des âmes sensibles et je vous avoue qu’il en faut quand même pas mal pour me perturber. Mais là, hmm.

Afin de rejoindre votre quai, vous n’aurez d’autres choix que de traverser le parvis de la gare. C’est vrai que pratiquement partout dans le monde, les gares sont des endroits très passants où l’on voit beaucoup de misère et c’est même parfois extrêmement glauque.

C’est dur d’oublier et de faire abstraction quand tu as vu et que c’est incrusté sur ta rétine.
Des enfants tout petits parcourus de spasmes allongés sur des cartons avec ce qu’il leur reste de visage. Une vieille dame seins nus assise à même le sol crade avec une tumeur en guise de 3e sein de la taille d’une orange.
C’est bondé, il y a du monde partout, les gens se bousculent. Je sens quelque chose me pousser le bras, par à coup. Une vieille dame toute petite et toute frêle me tend la main pour récolter de l’argent. Je m’aperçois alors qu’elle me poussait le bras de son moignon. Il ne lui reste plus aucun doigts sur sa main.

J’ai envie de hurler et de m’enfuir d’ici. Je me sens oppressée.

Nous sommes la minorité visible. Tout le monde nous observe des pieds à la tête. Les gens se retournent et nous dévisagent, appellent leur pote et nous montrent du doigt. Pas de sourire, juste des visages vides qui nous observent. Ils semblent se demander : mais d’où viennent-ils ? Qui sont-ils ? Que veulent-ils ?
Nous sommes mal à l’aise de constater que le moindre de nos faits et gestes est observé, analysé par ces regards curieux et interrogateurs.

Préparation de la prochaine étape : Visiter Pingyao !

Allez, en route mauvaise troupe ! Une fois la Golden Week de l’enfer terminée, nous préparons notre prochaine étape : visiter Pingyao. Ça veut dire 12 heures de train de nuit Pékin-Pingyao.

Les trains sont encore archi bondés, il ne reste que des sièges « hard seat ». C’est-à-dire que les couchettes sont déjà toutes prises (forcément…) et que nous allons passer 12 heures assis sur des sièges durs, non inclinables de 17 h à 5 h du matin.

Il s’agit des billets de train les moins chers possibles que les touristes western, comme nous, ne prennent que très rarement. Nous nous retrouvons donc au beau milieu de la population chinoise. Celle-là même qui croise rarement, voire jamais, de personnes non asiatiques. 

Le train est bondé, il y a du monde debout entre les wagons, certains dorment à même le sol crade devant les toilettes. La musique est forte, les bébés hurlent, les anciens crachent, les mamies crient pour se parler, la lumière est éblouissante, des odeurs étranges nous arrivent parfois, et… nous sommes encore un peu malades. 12 h comme ça… ça va être long.

➡️ Parce qu’une fois n’est pas coutume et qu’on est un peu dingues (ou parce qu’on n’a encore pas eu le choix 🤔 ), on a remis ça pour nous rendre à Xi’an… C’était, comment dire, épique.

Avec du recul, la nuit de train ne sera pas si terrible. Je crois que nous commençons à nous habituer aux situation précaires. L’addition boules quiès, masque pour les yeux, en mode je me crée une bulle et je ne pense plus qu’à dormir, ça marche pas trop mal.

Pour arriver à Pingyao

Pour éviter de faire comme nous et vous retrouver avec tous les trains archi full et des places horribles, je vous invite à consulter les disponibilités et les prix sur 12goAsia et faire votre réservation directement. ⬇️

Arrivée en gare de Pingyao et à notre auberge

5 h du mat’ : le train arrive en gare de Pingyao. Il fait encore nuit noire. Nous sommes fatigués, nous avons faim, et il faut regagner notre auberge. 

Nos sacs sur le dos, nous sortons de la gare pour y voir plus clair et essayer de trouver le bon chemin. Très vite, un conducteur de rickshaw nous saute dessus avec des « hello » à tout va. C’est mal nous connaître, seulement 1,5 km sépare la gare de l’auberge. Nous irons à pied.

Le soleil se lève progressivement, la luminosité éclaire les ruelles de la ville que nous découvrons pas à pas. Nous sommes arrivés dans un endroit tout à fait à part. Le temps semble s’être suspendu. Il est bientôt 6 h, les remparts de la vieille ville se dessinent, c’est là que nous allons. Vu l’heure, nous sommes presque seuls dans les rues, on se sent déjà bien ici.
Nous découvrons une Chine plus authentique, loin de la construction massive des mégalopoles. Ruelles pavées, poussière, vélos, murs bruts, vieilles bâtisses décaties. Premières levées, des mamies balayent devant leurs portes et ouvrent de grands yeux à notre passage.

Où dormir à Pingyao ?

À notre arrivée à l’auberge, nous sommes accueillis par Sara, la propriétaire des lieux. C’est notre jour de chance, ne voulant pas réveiller les autres hôtes des dortoirs, Sara nous offre une chambre double avec salle de bain privée pour le même prix. 🍀

Auberge Pingyao Harmony Hotel Pingyao
Auberge Pingyao Harmony Hotel.

L’auberge Pingyao Harmony Hotel est sublime, semblable à une ancienne demeure chinoise. Nous y resterons 3 nuits et nous la recommandons chaudement !

  • Pingyao Harmony Hotel : Top recommandation !
  • À partir de 169 yuans la chambre double avec sdb privée. 
  • Petit déjeuner : 40 yuans.
  • Emplacement parfait pour visiter Pingyao.

Hébergement Pingyao

Vous trouverez de nombreuses auberges à Pingyao à partir de 100-150 yuans la nuit situées dans Pingyao Ancien City. 👍

Que visiter à Pingyao ?

Pour visiter Pingyao, il faudra vous acquitter d’un ticket valable 3 jours, d’une valeur de 130 à 150 yuans (selon la saison). En effet, ce sésame vous ouvre les portes de 19 points d’intérêt dans Pingyao. Le billet peut s’acheter à plusieurs endroits, n’hésitez pas à demander conseil auprès de votre hébergement. D’ailleurs, je trouve que 3 jours est une bonne durée de visite pour la ville de Pingyao, 4 jours étant l’idéal pour prendre son temps et profiter de l’ambiance générale.
Bien sûr, je vous dis ça dans la mesure où nous sommes restés 2 mois en Chine. Il faut bien remettre les choses dans leur contexte car si vous voyagez pour seulement 2 ou 3 semaines en Chine, jamais de la vie il ne faut rester 4 jours à Pingyao. 😉

Pingyao est classée au patrimoine mondial de l’Unesco et décrite comme « la miraculée au charme fou ».

Visiter Pingyao

Les remparts de Pingyao et la vieille ville

Les remparts de Pingyao entourent la vieille ville. Cette muraille est longue de 6 km, et vous pouvez vous balader « dessus » tout le long. L’idéal est d’y aller au coucher du soleil pour profiter d’une belle balade avec une jolie luminosité sur la ville. Depuis les remparts, on aperçoit les cours intérieures des maisons et les jardinets.

Perdez-vous dans les ruelles et observez les petits artisans ou les vendeurs ambulants. Et surtout mangez dans la rue, dans des stands ou des petits restos. Il existe des spécialités culinaires propres à Pingyao comme le bœuf fumé, leurs dumplings (raviolis fourrés au porc et aux légumes) ou les « oreilles de chat » (rassurez-vous rien à voir avec nos amis félins). C’est un régal ! 

Les nombreux temples de la ville

De nombreux temples sont à découvrir dans toute la ville. Certains sont immanquables, comme le temple des Dieux de la Cité (exceptionnel) et le temple de Confucius.

Profitez de votre visite de Pingyao pour découvrir le Musée des armes anciennes, l’exposition des arts martiaux traditionnels, le China Escort Museum, la banque Rishengchang, Xietongqing Banking house Museum, etc. Tous ces sites sont compris dans le ticket.

Le temple Shuanglin Si : en dehors de la ville

Un matin, nous avons loué des vélos pour rejoindre le temple Shuanglin Si, classé au patrimoine mondial de l’Unesco. Par contre, vous ferez 6 km de vélo sur une route très fréquentée par des camions. La balade n’a rien d’agréable. Poussière, pollution, prévoyez quelque chose pour vous couvrir le nez.

ℹ️ Temple de Shuanglin Si : Entrée 25 yuans (non compris dans le ticket).
Situé à 6 km de Pingyao.

Visiter Pingyao à vélo - Temple de Shuanglin Si

Visiter Pingyao, on a adoré et on vous recommande ! Alors, à la question « est-il important de visiter Pingyao ? », eh bien je réponds oui sans hésiter. Mais c’est mon avis, et il est très subjectif. N’hésitez pas à me dire dans les commentaires ce que vous en avez pensé. 😉

💡 N’hésitez pas à consulter notre bilan et budget de nos 2 mois en Chine pour vous aider à bien organiser votre séjour. On y détaille notre itinéraire, les transports, les hébergements, les prix, les visites incontournables, etc.

On vous retrouve dans la suite de nos aventure en Chine pour vous raconter notre arrivée à Xi’an où -parce que 2 fois valent mieux qu’une- nous avons encore fait 11 heures de train en « hard seat », dans des conditions encore pire… 

Transparence du blog : Cet article contient des liens affiliés vers certains de nos partenaires. Si vous réservez en cliquant sur ces liens, une petite commission nous sera reversée. Bien sûr, cela ne change en rien le prix de votre réservation. Cela nous permet simplement de continuer à faire vivre ce blog et vous fournir du contenu 100 % gratuit et sans publicités.

Marjo

Bonne vivante, j'adore me marrer et je ne refuse jamais un apéro, c'est un principe. J'aime partir à l'aventure en pleine nature avec mon sac à dos. Avec bonne humeur et sans langue de bois, je vous partage mes récits de voyages et mes conseils de vadrouille !
Après 5 ans en agence de voyages et 5 ans en tant que responsable de formation tourisme, je me consacre maintenant au blogging, à la création de contenus et aux stratégies de référencement sur le Web !

View stories

Lâche ton com' !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

6 commentaires