îles Thaïlande - Koh Phi Phi

Quelles îles de Thaïlande Choisir pour Réussir son Séjour ?

Pour passer un bon séjour dans les îles de Thaïlande, il est important de bien choisir sa destination. Chacune des nombreuses îles thaïlandaises a beaucoup à offrir, mais elles apportent des choses bien différentes. Alors, vous voulez une île de Thaïlande où on fait la fête ? Vous voulez une île disposant des plus beaux spots de plongée ? Vous voulez une île calme pour du 100 % farniente ? Ou préférez-vous découvrir la plus belle île de Thaïlande avec les plus beaux paysages ? Nous tentons de vous aider à y voir plus clair, à définir quelle île de Thaïlande choisir, grâce à notre de expérience parmi 3 îles : Ko Samui, Ko Phi Phi et Ko Pha Ngan. Autant vous dire, que nous n’aurions pas fait certains choix si nous avions été conseillés en amont (attention, coup de gueule). 🏝

Prélude

Nos roadtrips en scooter dans le nord de la Thaïlande nous ont bien fatigués. Nous avons adoré ces périples, mais rouler 1 200 km en scooter sur 15 jours, eh bien, ça épuise.
Bon, en vrai, on avait encore une patate de folie, mais on essaye de se trouver des excuses pour avoir séjourné pratiquement 3 semaines dans des îles de Thaïlande paradisiaques… 😅

Nous voilà donc de retour de notre roadtrip à Chiang Mai. Rejoindre les îles du sud de la Thaïlande depuis le nord, va s’avérer être un sacré périple !

Alors, bien sûr, nous aurions pu prendre l’avion (Chiang Mai – Phuket). En 2 h à peine nous aurions eu les pieds dans le sable ! Mais ça c’est la solution chère et facile. Et, vous commencez à nous connaître, on n’aime pas trop quand c’est cher (on aime bien quand c’est facile par contre 😆). Mais malheureusement, la facilité est souvent synonyme de dépenses.
Alors c’est en prenant un bus de nuit, puis encore un bus de nuit, puis un bus de jour, puis un bateau, puis un tuk-tuk que nous rejoindrons Ko Samui en pratiquement… 3 jours ! 😌 Mais les trajets et les temps de route ne font-ils pas partie intégrante des voyages ? En tout cas, si vous avez le temps, question budget ou pas, je vous invite à découvrir les transports locaux, à rencontrer les gens et à voyager un peu slow.
Comme d’hab, on vous met tout le détail de nos transports pour arriver sur les îles de Thaïlande dans l’encart prix/infos pratiques en fin d’article.

💡Vous pouvez voir les 2 écritures : Ko et Koh. Cela signifie « île » en thaï.

Comment bien choisir parmi les îles de Thaïlande ?

Des îles en Thaïlande, il y en a énormément ! On trouve les très célèbres îles aux plages paradisiaques, décor de nombreux films. Les îles très touristiques où l’alcool coule à flot pendant les concours de tee-shirts mouillés. Les îles sauvages et moins populaires où vous pourrez jouer les Robinson. Il y en a pour tous les goûts ! Et il y en a même où on peut faire un peu tout ça.

Bien sûr, il y a tellement d’îles en Thaïlande que nous n’avons pas pu toutes les découvrir, cela va de soi. D’ailleurs, si c’était à refaire, nous ferions d’autres choix. Nous avons donc jugé utile de vous partager notre retour d’expérience, j’espère que cela vous aidera.

Cartes îles Thaïlande
Crédit photo : Guide du Routard

Les îles côté Golfe de Thaïlande

Le Golfe de Thaïlande, aussi appelé Golfe du Siam est situé sur la partie Est de la Thaïlande. Il borde la Malaisie, le Cambodge et le Vietnam. De ce côté, vous trouverez, entre autres, les îles de : Koh Samui, Ko Pha Ngan, Koh Tao, Koh Phaluai et plein de toutes petites îles très sauvages.

Ko Samui

Nous avons choisi d’aller à Ko Samui assez arbitrairement. J’avais envie d’y aller juste parce que j’en avais entendu parler souvent. Le tourisme et les infrastructures y sont très bien développées. Et il s’agit de la 3e plus grande île de Thaïlande (21 sur 25 km). Nous avons passé de bons moments, je ne peux pas le nier, mais avec le recul et si c’était à refaire, je ne suis pas sûre que nous repartirions à Ko Samui.

Notre séjour à Ko Samui

Nous avons séjourné du côté de la baie de Choeng Mon, au nord-est de l’île. C’est l’un des plus beaux endroits de Ko Samui disposant d’un joli décor de carte postale.

Pour ce séjour, nous recherchions une jolie plage où nous pouvons nous baigner au calme. C’est tout à fait ce que nous avons eu à la Guesthouse O’Soleil bungalows (600 bahts la nuit). Les pieds dans l’eau, de grands bungalows spacieux, ventilateur et eau froide (mais bon, vu la chaleur, c’est largement ok). 100 % francophone et repaire des retraités qui viennent passer 2 mois d’hiver au soleil. 😅
La plage est super, pas d’animation le soir, le lobby ferme très tôt. Autant vous dire que c’était vraiment vraiment calme ! Et c’était précisément ce que nous recherchions.

Guesthouse Ko Samui

🗒 À noter : l’hôtel est situé sur le versant nord-est de l’île. Cela signifie que le soleil ne se couche pas sur la plage et à partir de 16 h, il a presque disparu. C’est de très loin, l’hébergement le moins cher 20 km à la ronde.

Certaines autres plages de l’île sont calmes aussi, mais la baignade y est difficile (rochers, vase ou marée très basse). Et d’autres sont hors de prix pour y séjourner. Du moins, pour le budget que nous souhaitions y consacrer. Je précise que dans le cadre de notre tour du monde, nous avons un budget moyen à respecter. En revanche, si nous étions venus pour nos vacances annuelles, il est certain que nous aurions regardé d’autres types d’hébergement proposant d’autres budgets.

Pourquoi nous ne reviendrons pas à Ko Samui ?

Certaines plages sont très très animées comme la baie de Chaweng à l’est ou Lamai Beach. Le peu que nous ayons vu ne nous a pas vraiment donné envie d’en voir d’avantage : hôtels bas de gamme surpeuplés de touristes alcoolisés du matin au soir, bars à gogo et prostituées en veux-tu en voilà. Une odeur d’égoût répugnante (pas de système d’épuration et un tourisme de masse, je vous laisse imaginer). Glauque à souhait.
Donc faites bien attention à l’endroit où vous réservez sur Ko Samui, car votre séjour pourrait se révéler différent de ce que vous imaginez.

Bilan Ko Samui : c’était bien, c’était reposant et pour être très honnête, nous n’avons rien fait d’autre que glandouiller sur la plage, glandouiller dans le bungalow, glandouiller au bar. Bref, nous n’avons rien vu de l’île. 
Enfin, si on veut vraiment pinailler, l’eau n’était pas aussi claire (voire un peu trouble) que sur les autres îles. En tout cas, sur la plage où nous étions.

Ko Samui
L’eau est clairement trouble ! 😅

Alors je suis sûre que l’île regorge de choses à faire, mais nous sommes un peu passés à côté. Avec le recul, et après être allés Ko Pha Ngan, nous nous posons vraiment la question de l’intérêt d’aller à Ko Samui.

Ko Pha Ngan

Ko Pha Ngan (prononcer Ko Pane Gane), c’est un mix parfait entre une île pas trop grande avec de superbes plages au calme et une ambiance du tonnerre pour ceux qui veulent faire la fête. Nous avons beaucoup aimé cette île.

Beaucoup plus sauvage, très vert et de super spots de plongée

Ko Pha Ngan est une île beaucoup plus sauvage que Ko Samui. Le centre de l’île est montagneux et encore recouvert de jungle. 

Nous avons séjourné à la guesthouse Smile Beach Resort, sur Haad Salad Beach, pour 350 bahts la nuit. Probablement la meilleure affaire de notre voyage en terme d’hébergement. C’est peut-être pour cela aussi que nous avons tant aimé cette île (ça joue 😜)!

Nous avons trouvé cette aubaine sur Agoda. Pour 4 nuits achetées, 1 nuit offerte. Les bungalows sont disséminés dans un jardin tropical avec un chouette espace commun. On y mange des plats pas chers. En plus, la guesthouse est située à 50 m d’une magnifique plage de sable fin avec une eau translucide. Il y a aussi plusieurs restos et un centre de plongée. Très très bon plan, selon nous !

La plage de Haad Salad, c’est un petit paradis sur terre ! Vous trouverez de très beaux coraux et poissons à 200 m du bord. Dégainez palmes, masques et tubas et let’s go snorkeling !!!

Iles Thaïlande - Haad Salad beach Ko Pha Ngan
Plage de Haad Salad – Ko Pha Ngan.

Cette fois, on s’est bougé les fesses. Nous avons loué un scooter sur la journée (200 bahts) et on a fait le tour de l’île. C’était top ! Une demi-journée suffit pour en faire le tour, l’île est vraiment petite. Ce petit tour permet de pouvoir s’arrêter à n’importe quelle plage et faire trempette pour se rafraichir un peu (on doit bien frôler les 35 °C…).

La plage de Mae Haad est superbe. Juste en face, se trouve la toute petite île de Ko Ma où vous trouverez le meilleur spot de snorkeling de Ko Pha Ngan.

Iles Thaïlande - Ko Pha Ngan plage
Iles Thaïlande - Ko Pha Ngan

La Full Moon Party a lieu à Ko Pha Ngan

Notre regret c’est peut-être de ne pas avoir pu participer à la célèbre Full Moon Party. Nous sommes arrivés quelques jours trop tard. Si vous ne connaissez pas, la Full Moon Party est une énorme fête organisée sur la plage de Haad Rin, dans le sud de l’île de Ko Pha Ngan pouvant rassembler jusqu’à 20 000 personnes. Ce rassemblement a lieu chaque soir de pleine lune. Bon, soyons clairs, l’alcool coule à flot (et pas que l’alcool, mais bref).
Le truc un peu chelou, c’est que les locaux n’ont pas l’autorisation de participer à la fête. Donc un peu limite quoi la bonne grosse fête entre touristes étrangers.

îles Thaïlande - Haadrin beach
Plage de Haadrin – Ko Pha Ngan

Pour les inconditionnels de la night, pratiquement tous les soirs, de grosses fiestas sont organisées dans le sud de Ko Pha Ngan. On ne fête plus uniquement la Full Moon, mais aussi la Half Moon, la Black Moon, Shiva Moon… Il y a des Jungle Party, des Pool Party… N’importe quelle excuse est bonne pour faire la fête. 

Ceci dit, nous sommes quand même allés jusqu’à Haad Rin pour voir cette fameuse plage. En effet, elle est sublime ! 2 plages se tournent le dos : l’une est superbe et exposée pour le lever de soleil (c’est la plage de la Full Moon Party). L’autre est parfaitement exposée pour observer le coucher de soleil, mais pas forcément pratique pour la baignade.

Iles Thaïlande

Quelques infos complémentaires sur Ko Pha Ngan et Ko Tao

Contrairement au nord de l’île où nous séjournions, le sud est un chouilla plus venté et il y avait quelques vagounettes (pour notre plus grand bonheur, nous sommes du sud-ouest de la France).

Je vous partage un spot bien cool aussi pour voir le coucher de soleil. Il faut vous rendre sur une plage qui s’appelle Secret Beach. Comme son nom ne l’indique pas, elle est connue de pas mal de gens, mais bien exposée et pas loin de là où on séjournait (scooter indispensable quand même).

coucher de soleil plage Thaïlande
#nofilter 😂

Au nord de Ko Pha Ngan, se trouve l’île de Ko Tao. Cette île est encore plus petite et plus sauvage que sa grande soeur. Petite île qui à l’air bien sympa, paradis des plongeurs réputée pour ses fonds sous-marins magnifiques.
Nous avions prévu d’y aller, mais nous étions tellement bien sur Ko Pha Ngan que nous y sommes restés. Par contre, à refaire, je choisirais clairement de combiner Ko Pha Ngan + Ko Tao plutôt que d’aller sur Ko Samui.

Les îles de Thaïlande côté mer d’Andaman

La mer d’Andaman, côté ouest de la Thaïlande, compte de très très nombreuses îles. Impossible ici de toutes les citer. Quelques exemples parmi les plus connues : Ko Lanta, les 2 Ko Phi Phi, la presqu’île de Phuket, Ko Yao Yai, Ko Libong, etc.

Iles Thaïlande - Ko Phi Phi

Ko Phi Phi

Après une journée dans les transports entre bateaux et bus (voir détails dans la rubrique infos pratiques en fin d’article), nous arrivons enfin sur Ko Phi Phi. 

J’étais très très impatiente. Ko Phi Phi, c’est mythique. En fait, cette île est surtout devenue mythique parce que le film La Plage, avec Léonardo DiCaprio et Virginie Ledoyen, a été tourné là-bas. Elle est réputée pour ses magnifiques plages de sable blanc et l’intense bleu turquoise de ses eaux.

Donc, plus exactement, nous arrivons sur Ko Phi Phi Don. Puisque, l’autre île Ko Phi Phi, c’est Ko Phi Phi Leh. Mais elle est toute petite, inhabitée et simplement proposée en excursion pour voir la fameuse plage.

Ko Phi Phi, ça peut être le paradis ou l’enfer… Et « l’enfer », je l’ai trouvé insupportable. Je vais vous expliquer mon point de vue.

Organisation de l’île de Ko Phi Phi Don

En fait Ko Phi Phi, c’est une toute petite île. Si petite qu’il n’y existe aucun moyen de transport sur la terre ferme. Tout se fait à pied ou en bateau. C’est un petit coin de paradis qui se détériore et se dégrade petit à petit à cause du tourisme de masse.

Koh Phi Phi view point

Voilà comment se découpe l’île : l’île fait comme un H

La barre de gauche du H : impraticable et inhabité. C’est montagneux, ce sont de grandes falaises calcaires recouvertes de forêt vierge qui se jètent dans la mer. C’est sublime vu d’en haut.

La barre de droite du H : c’est un rêve éveillé. Sauvage, des plages sublimes, des bungalows de luxe bien intégrés dans la nature. Le paradis sur terre. Si vous avez un budget à la hauteur de cette beauté, alors vous passerez les plus belles vacances de votre vie. Ces plages sont accessibles uniquement en bateau (ou en traversant la jungle à pied…). Comprenez alors qu’on vous y emmènera pour une petite fortune. 

Et enfin la barre du milieu du H… : une horreur, un enfer

Depuis le Tsunami dévastateur de 2004, tout a été reconstruit à une vitesse folle et massivement pour répondre à la demande touristique. En effet, une vague de 5 m de haut et une autre de 3 m ont pris en sandwich le village de Tonsai, la fameuse barre du milieu, et a tout détruit.
Alors on construit, on bétonne et on entasse les touristes de plus en plus nombreux dans cette toute petite partie de l’île. Tonsai n’en finit plus de se densifier et de se bétonner. Une flopée de commerces sont alignés au coude à coude. On case un maximum de gens dans un minimum d’espace. Ça pue les égouts, la viande saoule, la pisse et le vomi… On se croirait un dimanche matin aux Fêtes de Bayonne. No thanks.

Du bruit jusqu’à pas d’heure (bon ça encore, nous on s’en fout, mais en famille avec des petits, c’est pas ouf). Les plages sont accessibles en quelques minutes à pieds, mais perso, je n’avais pas du tout envie de me baigner à cet endroit. Cet endroit est le point de départ de l’énorme trafic des bateaux. Donc pollution d’un côté et enchainement de bars sur la plage et de cadavres de bouteilles des soirées arrosées de l’autre. Sans compter que les eaux usées sont déversées dans la mer… Ça me chauffe pas des masses.
À partir de 15 h, ça n’est plus baignable à cause des marées importantes, mais il reste des détritus sur le sable de la marée basse. Mouais…

Plage de Tonsai à marée basse.

Les hébergements et la nourriture sur Ko Phi Phi Don

Les hébergements sont de piètre qualité et hors de prix !
Comme nous n’avons pas les moyens de nous offrir le luxe d’un séjour dans les resorts paradisiaques de l’autre côté de l’île, notre seule solution était de trouver un hébergement sur Tonsai

Nous avons fini par trouver un petit bungalow à 800 bahts la nuit (P.P. Garden Home). L’un des moins cher qu’on ai trouvé. Coup dur de se retrouver là après notre séjour à 350 bahts la nuit à Ko Pha Ngan, les pieds dans l’eau, au bord d’une plage de rêve. J’avoue, on est déçus.

Pas l’ombre d’un thaï à l’horizon, les touristes ont envahi cette île. À tel point que même la plupart des shops, agences de voyages et centres de plongée sont tenus par des occidentaux. 

Bétonisation Ko Phi Phi - Iles Thaïlande
Bétonisation de l’île (photo prise en 2015…)

Ne cherchez pas à manger thaï. Ici, on ne vous proposera que des burgers dégoulinant de ketchup, des frites bien grasses et autres pizzas ! Vous comprenez, il faut bien contenter les outrancières clientèles américaines et australiennes.

C’est la grosse déprime d’atterrir là, ça ne correspond pas du tout à notre vision du voyage. C’est si beau, et pourtant si crade.

Ça se voit que j’suis vénère ?

Trop c’est trop ! WTF ??

Tous les soirs, l’ambiance est survoltée. Cracheurs de feu, concours de limbo et autres démonstrations de jonglage devant la flopée de bars qui jonchent le bord de plage. Les gamines de 20 ans jouent à celle-qui-aura-le-poom-poom-short-le-plus-court, les mecs de 20 ans jouent à celui-qui-montrera-le-plus-ses-gros-muscles-et-ses-gros-tatouages. Et l’alcool coule à flot.

Saviez-vous qu’il suffit de passer à poil sous la barre de limbo pour gagner un bucket gratos ?! Pour les filles, rassurez-vous, montrer un sein suffira à pouvoir vous noyer dans l’alcool.

Ah on en a vu des culs ! 🍑

Nous avons assisté avec beaucoup de peine à un spectacle désolant. Une jeune fille en bikini, qui devait pas avoir plus de 20 ans, complètement bourrée, seule, en train de vomir ses tripes en plein milieu de la rue. 10 m plus loin, une autre, dans le même état. Et encore une autre, soutenue par ses copines, parce qu’elle tenait à peine debout. Il était 19 h. WTF ??

Nous faisons partie de ceux qui adorent faire la fête, on se considère même comme de bons fêtards. Il est trèèès difficile de nous choquer. Mais là. C’est juste pas possible. J’ai vraiment eu pitié pour ces pauvres meufs, ces pauvres mecs et ce pauvre endroit foutu en l’air par leur faute.
Et surtout pas dans un pays où la pudeur est reine et où le geste le plus licencieux des habitants est de se tenir par la main… Perso, ça m’a vraiment posé un problème d’éthique. 

Voilà, c’était mon petit coup de gueule du voyage ! Bah oui, ce n’est pas toujours rose bonbon ou vert fluo. C’est important de ne pas édulcorer notre vision des choses pour la rendre acceptable.

Ne restons pas sur cette sale impression

Nous ne voulons pas rester sur cette impression, ni ternir notre image des îles de Thaïlande. Plein de belles choses sont à découvrir dans le coin. Nous nous sommes donc mis en quête de traverser l’île (la barre de droite du H), à travers la jungle, pour regagner ces fameuses très belles plages isolées. Et c’était top !

Après une violente attaque de moustiques et quelques centaines de mètres à travers la jungle, nous arrivons sur la plage de Ran Tee. Personne à l’horizon, le calme, le bonheur.

Iles Thaïlande - Ko Phi Phi
On est mieux de ce côté de l’île, mais ça se gagne !

Une sombre histoire d’ouverture de noix de coco avec un couteau suisse aura eu raison du doigt de Bastien, mais je ne m’étalerai pas pour préserver sa dignité.

Et enfin, une journée au paradis sur Ko Phi Phi Leh

Nous partons en excursion en bateau sur la journée pour voir la très célèbre Maya Bay sur Ko Phi Phi Leh du film La Plage (qui commence à dater) avec le beau Léo.
Au programme :

  • snorkeling sur 2 super spots,
  • voir Monkey Beach (une plage peuplée de singes),
  • et finir par un coucher de soleil sur la mer. 

Une journée 100 % réussie, au top ! Des fonds marin d’une surprenante beauté, une eau d’une couleur indescriptible et un coucher de soleil extraordinaire.

Koh Phi Phi Ley - îles Thaïlande
Ko Phi Phi Leh
coucher de soleil plage îles Thaïlande

⚠️ Attention aux marées ! À partir de 15 h, ça descend très rapidement. À tel point que la fameuse « Plage » de Léo devient carrément moins sexy à marée basse. 😅
Si vous voulez à tout prix prendre la photo mythique, il faut y venir le matin. Revers de la médaille : je pense que vous n’aurez jamais vu autant de monde sur une seule plage. 😓 

Maya Bay à marée basse
Maya Bay à marée basse, c’est tout de suite moins sexy.

Cette excursion ne nous aura pas coûté très cher (600 bahts, déjeuner et eau inclus).

Edit 2022 : Petit aparté concernant Maya Bay. Le tourisme de masse y est tel que la dégradation des massifs coralliens est sans précédent. 50 % du corail serait mort à cause des bateaux qui jètent l’ancre pour y déposer les 5 000 touristes quotidiens. Je plaide coupable, nous en avons fait partie. Le gouvernement a décidé de fermer l’accès à la plage pendant 3 ans afin que la faune et la flore puissent s’y redévelopper. La réouverture a eu lieu le 1er janvier 2022, mais sous conditions.
En effet, les bateaux ne peuvent plus entrer dans la zone. Les passagers doivent être déposés sur une jetée à l’arrière de l’île, loin de la célèbre crique. Par ailleurs, les visites sont limitées à 1 h et entre 10 h et 16 h uniquement. Enfin, 300 personnes maximum (ce qui est déjà énorme) peuvent visiter la baie par créneau d’une heure.

Maya Bay touristes
Crédit photo : France Info

Phuket Town

Pour nous, Phuket était juste une étape avant de prendre l’avion pour l’Indonésie. Nous ne recherchions dons pas spécialement à séjourner en bord de mer. Un petit hôtel pas cher et sympa à Phuket Town fera l’affaire : Thalang Guesthouse (550 bahts la nuit). La plage est accessible en bus de ville en 10 ou 15 minutes.
Séjourner à Phuket Town reste un moyen très économique pour visiter Phuket et les plages alentours. En effet, vous pouvez louer un scooter et vadrouiller. La vieille ville est mignonne comme tout, on peut manger local pour pas cher. Je ne saurais pas vous parler d’avantage de Phuket, nous avons volontairement évité Patong Beach pour ne pas se retrouver face à tout ce qui nous a déplu à Ko Phi Phi.

Phuket Town, ç’aura été pour nous l’occasion de rencontrer des gens bien cool, Séverine & Pierre qui voyagent pendant 4 mois et qui nous ont donné très envie d’aller au Myanmar. 😉 Ainsi que Johan, Bruno et Cathy, des Suisses avec un coeur gros comme ça !

Comment arriver sur les îles de Thaïlande ? Infos pratiques transport

Comme nous vous l’avons expliqué, nous sommes partis de Chiang Mai pour rejoindre les îles. Nous avons préféré ne pas prendre l’avion pour faire le trajet. C’est certes beaucoup plus long, mais moins cher et plus sympa !

  • Chiang Mai – Bangkok : bus de nuit 9 h 30 de trajet
  • Journée à Bangkok
  • Bangkok – Surrathani : bus de nuit 11 h 30 de trajet
  • Surrathani – port d’embarquement : 1 h de bus
  • Bateau jusqu’à Ko Samui : 1 h
  • Tuk-tuk depuis le quai jusqu’à la guesthouse : 1 h

1 350 bahts pour tout le trajet : on nous a dit que c’était plutôt un bon prix (et on l’a un peu négocié).

  • Traversée Ko Samui – Ko Pha Ngan : Compagnie Songserm, 200 bahts. Environ 45 min. 2 ou 3 départs par jour.
  • Trajet Ko Pha Ngan – Ko Phi Phi : 1 h de transfert depuis le nord de l’île, 3 h de bateau depuis Ko Pha Ngan jusqu’à Surrathani : Bus pendant 4 h jusqu’à Krabi. 1 h de bateau jusqu’à Ko Phi Phi. 

1 000 bahts pour tous les trajets incluant le transfert à 6 h du matin depuis notre guesthouse.

Une fois arrivés à Ko Phi Phi, pas de transport ! Tout se fait à pied ou en bateau, l’île est vraiment très petite. Il vous faudra payer une taxe écologique pour rentrer sur l’île (20 bahts).

Trajet Ko Phi Phi – Phuket : 2 h de bateau. Il accoste à Phuket Town, il faudra prendre encore un transport pour regagner son hôtel. 200 bahts.
⚠️ Attention, il y a des stands d’agences de voyages devant les guichets officiels de vente de ticket qui vous proposeront ce même trajet pour 250 bahts, vous faites 10 m plus loin et vous gagnez 50 bahts.

Edit prix 2022 : comptez en moyenne 25 % d’augmentation sur les tarifs que nous avions annoncé à l’époque pour vous donner une bonne idée des tarifs actuels. À notre grande surprise, sur certaines prestations les tarifs n’ont pas tant augmenté que ça.

Iles Thaïlande - Ko Phi Phi

Ce chapitre vient clôturer notre séjour de 2 mois en Thaïlande et comme d’hab’, nous vous préparons l’article complet : bilan, itinéraire, budget de la Thaïlande.
Je dois dire que nous gardons un excellent souvenir de notre découverte des îles de Thaïlande. Je dois avouer que j’avais rarement eu l’occasion de fouler de si belles plages et d’observer de si beaux fonds marins juste avec un masque et un tuba (sauf en Nouvelle-Calédonie).

J’espère que cet article vous aura été utile ! N’hésitez pas à me partager vos expériences dans les commentaires ⬇️ !

Marjo

Bonne vivante, j'adore me marrer et je ne refuse jamais un apéro, c'est un principe. J'aime partir à l'aventure en pleine nature avec mon sac à dos. Avec bonne humeur et sans langue de bois, je vous partage mes récits de voyages, mes bons plans et mes conseils de vadrouille !
Sometimes the hike is better than the top !

View stories

Lâche ton com' !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

26 commentaires