Salar d’Uyuni et Sud Lipez | Guide pour organiser son séjour

Bonjour et bienvenue sur notre blog ! Comme vous pourrez le remarquer, notre blog se refait une beauté.
Donc désolés pour le design douteux, la mise en page totalement dégueu et l’absence de photos. 🙏
On est sur le coup ! 🙃
Merci de votre compréhension. Bisous.

Après de folles expériences en jungle amazonienne, notre découverte de la Bolivie s’achêve en apothéose par un morceau de choix, le célèbre Salar d’Uyuni et la région du Sud Lipez ! 

Finies les chaleurs infernales, les moustiques, les insectes en tout genre et la végétation luxuriante… Nous reprenons de l’altitude, nous repartons dans le froid par -20°, nous redépassons les 4500m…! Quel choc thermique !

Entres lagunes colorées et décors de Far West, le Sud Lipez perché entre 4000 et 6000 m d’altitude regorge de paysages incroyables. 

Un des sites les plus célèbres du monde appelle forcément les touristes… Il y a plusieurs lieux de départ pour visiter la région. Chacun avec ses avantages et ses inconvénients. Nous essayons de vous expliquer comment cela fonctionne…

Visiter le Salar d’Uyuni et le Sud Lipez : par où commencer ?

Il y a trois points de départ possibles : Atacama (Chili), Uyuni ou Tupiza. Nous avons vite écarté l’option Atacama puisque nous arrivions du nord de la Bolivie et nous n’avions finalement plus l’intention de passer au Chili. De ce que nous savons, les excursions qui permettent de visiter le Salar d’Uyuni et le Sud Lipez depuis le Chili sont plus chères que de partir d’Uyuni (en Bolivie) mais il y aurait moins de touristes sur la route (ce qui peut présenter un avantage certain!).

Le sens « classique » : au départ d’Uyuni

Partir d’Uyuni, est l’option la plus intéressante financièrement. Des dizaines d’agences proposent le tour à des prix convenables que vous pouvez encore négocier en faisant jouer la concurrence.

En revanche, c’est le sens dit “classique” (Salar Uyuni puis Sud-Lipez). Imaginez partir d’Uyuni puis tourner dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. Les risques alors de croiser plus de monde lors de votre escapade sera élevé. Les 4×4 qui vous conduisent pendant ce tour de 4 jours sont normalement plus remplis (ce qui justifie en partie la baisse de prix), généralement 6 personnes dans la voiture et parfois 7. 

Par ailleurs, vous n’aurez pas de “cuisinière” durant votre escapade, les repas sont à priori fait à l’avance puis réchauffés chaque soir. 

Attention tout de même : nous n’avons pas fait l’expérience du tour dans ce sens “classique”,ce n’est pas l’option que nous avons choisie. Ce que nous vous disons là n’est que le résultat d’informations glanées sur internet et des dires d’autres voyageurs. A modérer donc : on n’est jamais mieux servis que par sa propre expérience…

En partant de Tupiza (notre choix)

Tupiza (Bolivie) est une petite ville. Vraiment petite. Non pas qu’Uyuni soit une grande ville, mais Tupiza est plus éloignée du tourisme, on y trouve donc un peu moins d’agences. Et qui dit moins d’agences, dit moins demandes et quand il y a moins de demandes et bien les prix grimpent et les -pratiquement- mêmes excursions sont bien plus chères ! 

Le gros point positif : l’excursion s’opère dans le sens inverse (Sud-Lipez puis Salar), il y aura donc généralement moins de 4×4 à la queue leu leu sur les routes et moins de monde sur les viewpoints incontournables. 

Les 4×4 sont également moins remplis, pour notre part nous étions 4 plus une cuisinière. La cuisinière s’occupe de préparer des repas simples et très bons et suffisamment copieux (ce qui n’est pas toujours le cas). Ce sont des luxes qui se payent.

La ville de Tupiza contrairement à Uyuni est vraiment plus charmante. C’est peut-être aussi l’occasion de visiter les alentours de Tupiza (balades à cheval, etc) qui sont forts jolis. Uyuni ne sert vraiment que de point de départ à l’excursion du Salar. Pour une fois, nous n’avons pas fait le choix de l’économie et nous en sommes satisfaits. En effet sur la route, nous avons parfois croisé les 4×4 dans l’autre sens ou dans les logements et effectivement les groupes sont vraiment plus imposants. 

Sud Lipez : Durée de l’excursion, agence et prix

Depuis Tupiza les excursions durent 4 jours par défaut au lieu de 3 en partant d’Uyuni. En effet, il y a une petite journée de route à travers le Sud-Lipez (avec arrêts sur le chemin pour admirer les paysages déjà sublimes) avant de rejoindre les routes classiques. Cette journée supplémentaire et le nombre restreint de personnes par 4×4 justifie évidement une hausse du prix. 

Sachez toutefois qu’il est possible si vous arrivez à plusieurs de négocier pour être dans le même 4×4. Nous étions deux 4×4 à se suivre, il y avait 6 personnes dans la deuxième voiture, ils ont payé moins cher que nous car plus nombreux. 

A vous de trouver des compatriotes d’excursion pour faire baisser le prix !

Il faut que nous trouvions une excursion qui ne se termine pas sur Uyuni mais qui revienne bien à Tupiza car nous comptons descendre en Argentine juste après notre tour. Normalement les agences vous arrêtent à Uyuni mais il est possible de leur demander de revenir sur Tupiza où de partir pour Atacama (Chili) moyennant quelques Bolivianos de plus ou un fort pouvoir de négociation ;)..

La majorité des agences sont fermées le dimanche, seules celles qui sont tenues par des hôtels sont ouvertes. Impossible de négocier dans ces conditions ou très difficilement. Nous choisirons de partir avec Torre Tours, ils bénéficient d’une très bonne réputation (nous confirmons).

4 jours d’excursions à 4 personnes dans le 4×4, cuisinière -presque- privée et retour sur Tupiza inclus : 1250 bolivianos / pers.

Pour vous donner une idée, le prix des excursions au départ d’Uyuni tourne autour des 900 – 1000 bolivianos. Et sans négocier, le départ de Tupiza sera proposé autour des 1400 bolivianos.

A cela, il faut ajouter plusieurs choses :

  • Entrée dans la réserve nationale de faune andine Eduardo Avaroa – 150 Bobs (obligatoire)
  • Visite des ruines coloniales de “San Antonio de Nuevo Mundo” à San Antonio de Lipez – 15 bobs
  • Entrée sur la isla Incahuasi (lever de soleil sur le salar) – 30 Bobs
  • Baignade dans les sources chaudes thermales (près de la zone des geysers) – 6 Bobs

Recommandations avant de réserver

Attention de ne pas partir avec une agence qui propose des prix étrangement bas dont personne ne parle sur les blogs de voyages ou guide de voyages… L’excursion pourrait rapidement tourner au cauchemar. Des 4×4 qui tombent en panne sans arrêt à cause des dégradations du sel sur les mécanismes, des guides peu compétent qui ne sont pas mécano pour un sou et dont les explications sont approximatives. 

Si vous ne parlez pas un mot d’espagnol, renseignez-vous avant sur votre futur guide. Peu parlent anglais et travaillent souvent avec les agences les plus connues et reconnues. De même, certains se prennent pour des pilotes de F1 dans le sud Lipez et font juste n’importe quoi…Ce n’est pas une légende, les guides des agences bon marché y vont bon train sur la bibine et les 4×4 se retrouvent sur le toit les 4 fers en l’air (on en a vu…). L’excursion est fichue, on ne peut plus repartir. Coincé au milieu de nulle part, il faut attendre que d’autres 4×4 passent par là et espérer que le conducteur/guide soit un bon mécano ou accepte de prendre les passagers laissés sur le carreau.

Sans tomber dans la parano et l’excès de précaution, mieux vaut bien se renseigner sur son excursion (et sur l’agence) afin de ne pas gâcher cette magnifique visite.

Notre arrivée à Tupiza

Quelques jours à La Paz puis quelques jours à Sucre nous ont permis de nous réacclimater à l’altitude et à la température après notre semaine dans la jungle amazonienne. 

Depuis Sucre, nous devions arriver à Tupiza en bus de nuit sur les coups de 6-7h du mat’. 

Mais c’était sans compter sur les talents de pilote de notre chauffeur qui, à force d’accélération brutales et de coups de frein tout aussi violents à réussi nous à fait arriver à 4h30…! Génial !

Arriver au beau milieu de la nuit dans une ville inconnue, complètement encore endormis sans savoir où aller ni où terminer sa nuit…Bref. Pas le choix. On est tout de même arrivés vivants. Contentons-nous déjà de ça !

Il fait nuit noire, la balade au milieu de cette ville bolivienne désertique à quelque chose de pas forcément rassurant… Il fait froid, nous sommes fatigués. Il nous faut bien trouver un hôtel ou n’importe quoi d’ailleurs.

Tout semble fermé dans les environs, néanmoins nous finissons par passer devant un petit hôtel où 3 jeunes geeks boliviens (WTF ?) jouent à des jeux vidéos en gardant l’accueil de l’hôtel… Cette fois, nous ne passeront pas la fin de la nuit à errer dans les rues.

Dès le lendemain, nous trouverons notre agence sus-mentionnée ; nous partirons le surlendemain.

Excursion Sud Lipez et Salar d’Uyuni

4 jours ponctués de “Wouha !”, “Oh !”, “C’est splendide !”, “Regarde !!”, “C’est incroyable !”… 

Chaque journée valait la peine d’être vécue malgré le froid glacial et les vents violents. 

Entre les formations rocheuses, les lacs multicolores et les geysers, on a le souffle coupé, on en prend plein les yeux tout le temps. Après bientôt 11 mois de tour du monde, nous sommes encore surpris et épatés par la beauté de ce que nous offre mère nature.

Voici les grandes stars du Sud Lipez des 2 premiers jours qui nous ont laissé sans voix :

Le clou du spectacle, la cerise sur ce gâteaux offert par la nature, c’est le salar. 

Nous arrivons le troisième jour aux abords de ce gigantesque désert de sel, nous passerons la nuit dans un hôtel qui a la particularité d’être entièrement fait de sel. 

C’était une super expérience. 

Nous demandons à notre chauffeur d’aller voir le coucher de soleil sur le salar, ce n’est pas automatique, nous avons vu de nombreux groupes rester à l’hôtel sans profiter de ce spectacle grandiose. Il ne faut pas hésiter de demander d’y aller. 

Nous restons près d’une heure à contempler le soleil qui disparait lentement à l’horizon derrière ce désert salé. 

Après notre nuit dans l’hôtel de sel, nous partons observer le lever du soleil depuis la isla Incahuasi située au beau milieu du salar. 

A ne pas oublier avant de partir dans le Sud Lipez

Crème solaire ; lunettes (surtout pour le salar) ; des vêtements chauds et un bon coupe-vent ; papier toilette ; baume à lèvre (entre le sel, le froid et le vent…je vous raconte pas…) ; bonnet/gants ; sac de couchage (ceux fournis par les agences sont très insuffisants et parfois de piètre qualité) : pour rappel, nous avons passé une nuit à -20° ressenti…

Et bien sûr, on ne passera pas à côté des célèbres photos fun presque obligatoires dans un endroit comme celui-ci !

Notre périple en Bolivie s’achève déjà… Après notre petit bilan habituel, nous vous donnons rendez-vous en Argentine !! Plus précisément dans le nord de l’Argentine, dans la région de Salta et ses vignobles 🙂 ! Alors à très vite pour la suite de notre périple en Amérique du Sud  !

Marjo

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.