Île des Pins Nouvelle Calédonie

Séjour sur l’Île des Pins | Les infos pour réussir son escale au paradis

Après notre séjour à Lifou, difficile de faire mieux en terme de petit paradis sur terre ! Et pourtant ! Une douceur de vivre exceptionnelle, des plages superbes qui lui ont valu une réputation d’éden océanien. Certains la qualifie d’île la plus belle du monde, elle est même surnommée « l’île la plus proche du paradis ». On vous montre ? 

A 110 km au sud-est de Nouméa, il est une île envoûtante : l’île des Pins. Toute petite, elle mesure à peine 14 km de large pour 18 km de long et seulement 20 minutes d’avion permettent de s’y rendre depuis Nouméa. Une douceur de vivre exceptionnelle, des plages superbes qui lui ont valu une réputation d’éden océanien. Certains la qualifie d’île la plus belle du monde, elle est surnommée « l’île la plus proche du paradis ».

L’île des Pins, c’est un monde à part au charme préservé

Baigné de flots turquoises limpides, le lagon abrite des fonds sous-marins exceptionnels.

Une aura de mystère se dégage de cette île : Elle est parsemée d’environ 400 étranges tumulus ou tertres de sable et de graviers datant de plusieurs milliers d’années. Pendant longtemps leur origine fut méconnue jusqu’à la découverte d’un oiseau géant. Cet oiseau « maçon », construisait son nid sur un support, de sorte que les œufs étaient exposés au soleil toute la journée et que le support maçonné, en roche métallifère rendait la nuit la chaleur accumulée le jour. 

La coutume traditionnelle est très présente, du moindre geste quotidien au plus prestigieux des mariages.

L’île porte bien son nom, elle est bordée de centaines de pins colonnaires (Araucaria Columnaris ) emblématiques se dressant majestueusement sur le bord des plages sablonneuses.

A peine 2000 habitants vivent sur l’île des Pins. Autant dire qu’il n’y a pas foule, vous êtes sur un caillou ! 

Des plages et des côtes sans le moindre building, sans panneau ou autre néon provoquant, des eaux cristallines, des gens qui vivent au rythme du soleil. Des gens pour lesquels le temps ne compte pas ! 

Sites à ne pas manquer sur l’île des Pins

Nous avons loué un scooter sur une journée, ça nous a permis de faire le tour de l’île. Nous avons laissé tombé l’idée de louer une voiture vu les tarifs exorbitants ! (voir plus bas Comment se déplacer sur l’île des Pins). 

Comme sur l’île de Lifou, pour se déplacer, le stop est très pratiqué sur l’île. Le problème, c’est qu’il n’y a pas grand monde ! Entre midi et 16h, cela peut être compliqué de croiser une voiture !

Village de Vao

Poste, distributeur (le seul ou presque de toute l’île), école, église, point info. Le village est vraiment très petit et il peut sembler presque désert si vous y allez comme nous entre midi et 14h.

Nous avons fait du stop pour rejoindre le village de Vao depuis la baie de Kanuméra. Une fois dans le village, on a trouvé le seul snack de l’île pour grignoter un sandwich avant de repartir faire du stop pour regagner la baie d’Oro et sa fameuse piscine naturelle. Nous avons eu beaucoup de chance de trouver une voiture (la seule en 1h) pour nous avancer jusque là-bas.

Une dame adorable qui travaille à la réception de l’hôtel Le Méridien 5* nous a gentiment déposés. Le Méridien est à 10 minutes à pied de la baie d’Oro. 

Déformation professionnelle : je travaille donc dans le tourisme et je n’ai pas pu m’empêcher de demander à visiter cet hôtel de luxe que je suis susceptible de proposer à mes clients en agence ! Nous voilà partis pour 1h de visite avec la responsable commerciale de ce palace à 800 € la nuit. Ah ça nous a changé de notre petite tente, on y serait bien restés dormir 😀 ! 

Baie d’Oro et la piscine naturelle

Un sentier à travers la forêt permet d’atteindre 2 magnifiques plages de sable blanc et la rivière de sable permet d’accéder à une piscine naturelle taillée dans le corail. C’est l’endroit rêvé pour faire de la plongée avec palmes, masque et tuba. On s’est régalés ! L’eau de la piscine est translucide et une multitude de poissons de toutes les couleurs et de toutes les tailles n’attendait que nous. La piscine est séparée de la mer par une barrière de rocher, on a vraiment l’impression d’être dans une gigantesque piscine d’eau de mer. Les célèbres photos de l’île des Pins que l’on voit sur toutes les cartes postales sont prises ici. Je dois avouer que le site est incroyable. On en prend plein les yeux sur terre et sous l’eau !

Baie d’Upi

Cette immense baie parsemée d’îlots coralliens est très poissonneuse. Les pirogues la sillonnent tous les jours emmenant les visiteurs à la découverte des eaux cristallines du lagon.

C’est un peu une baie d’Along miniature reliée à la baie d’Oro par un petit sentier. Nous n’avons pas fait la balade en pirogue mais ça reste une activité très sympa bien qu’un peu chère (autour des 4000 – 4500 F CFP pour l’excursion de 9h à 15h incluant la baie d’Oro).

Baie de Kanuméra

La plage de Kanuméra est une plage de sable blanc. Un spot de plongée bien sympa se situe autour du célèbre rocher de Kanuméra. Une plage agréable pour faire bronzette. Attention, il est formellement interdit de monter sur le rocher ! C’est un rocher cher aux coutumes kanaks, il est sacré ! 

Grotte de la Troisième

C’est une grotte souterraine de la tribu de Kéré où l’on peut admirer de nombreux oiseaux. Pour y accéder (elle est indiquée au bord de la route par un panneau) il faut suivre un long chemin avec la voiture, c’est parfois très étroit. Pensez à prendre une lampe pour pouvoir observer l’intérieur de la grotte et l’eau douce turquoise stagnant au fond.

INFOS PRATIQUES ILE DES PINS

Comment arriver sur l’île des Pins ?

Prix du Pass inter-îles : 32 800 F CFP (273 €) : Permet de partir vers 2 destinations (aller-retour) au choix au départ de Nouméa (4 segments de vol). Minimum 2 nuits sur place entre chaque vol.

Attention : Seulement 12 kg de bagage sont autorisés en soute et 3 kg en cabine. Ça va très vite ! Ils ne sont pas très regardant au kilo près et vous laisseront passer si vous avez 13 kg mais au-delà, c’est 220 F CFP par kilo supplémentaire.

20 minutes de vol environ, c’est ultra rapide !

Si vous souhaitez faire l’aller-retour sur l’île des Pins en avion sans passer par le Pass, il vous en coûtera 17 330 F CFP (144 €). L’aller simple est moitié moins cher.

Vous pouvez choisir de rejoindre l’île des Pins par bateau le « Betico 2 » : C’est 2h – 2h30 depuis Nouméa. L’aller-retour en bateau coûte 10 900 F CFP (91 €), diviser par 2 pour le tarif de l’aller simple. L’inconvénient sont les rotations de traversées, il n’y en a bien sûr pas tous les jours : Aller les mercredis et samedis à 6h45 et retour les mercredis et dimanches à 17h.

Vous pouvez alors combiner un aller en bateau et un retour en avion ou l’inverse. 

Ça reste hors de prix pour faire si peu de trajet, mais Air Calédonie a le monopole et en profite. Le prix des avions sont des prix fixes, peu importe le taux de remplissage de l’avion ou du moment de la réservation.

Où dormir sur l’île des Pins ?

Camping Nataïwatch : Emplacement de tente à . Bungalows à 

Très bon camping renommé. Ne loue pas de tentes (dommage pour nous !). Barbecue, sanitaires, douches. Le gîte est très bien situé au cœur d’une forêt tropicale et directement sur la plage de Kanuméra, une des plus belles plages de l’île. Location de voiture et de vélos. Réservation de balades en pirogue.

Camping Atchu, chez Didas : 1500 F CFP l’emplacement de tente par nuit. 1500 F CFP la location de tente par nuit. 4000 F CFP par nuit pour le chalet en bois. Pour la différence de prix, n’ayant pas notre propre tente, nous avons opté pour le chalet. Sanitaires, douches, cuisine au feu de bois, plusieurs farés. Pas d’électricité dans les chalets.

Propose une navette depuis l’aéroport à 750 F CFP par personne. 

Directement en bord de plage, mais elle est jonchée d’algues. Mais l’emplacement reste intéressant car ce camping est à 5 minutes à pied de la plage Kanuméra (passer par le camping Nataïwatch).

Il y a quelques hôtels de luxe très bien intégrés dans la végétation proposant des bungalows en bord de plage comme le Méridien 5* ou le Ouré Terra 4*. Il va sans dire que ces hôtels sont complètement hors budget pour nous. Par contre, on s’est fait un petit plaisir un soir en allant boire un verre et manger au restaurant de l’hôtel Ouré Terra (restaurant gastronomique abordable)

Comment se déplacer sur l’île des Pins ?

Prix location de voiture : C’est hors de prix !! Encore plus cher que sur Lifou. Il faut les louer auprès des hôtels ou des gîtes. Nataïwatch en propose autour des 8000 F CFP.

Prix location de scooters : Vous n’aurez guère le choix, il n’y a qu’un Monsieur sur l’île qui loue des scooters. Passez lui un coup de fil, il vous livrera le scooter où vous êtes ! 5000 F CFP (42 €) la journée de location. On est d’accord, les prix sont délirants… Ce sont des petits 50cc, les mêmes Spirit que l’on avait au lycée, excellent !

Attention, apparemment, la station essence est fermée le dimanche !

Pratiquement tous les commerces sont fermés entre midi et 16h.

Pensez à réserver un hébergement (et vos repas si besoin), à l’avance ! Au moins 24h sont nécessaires.

Ainsi s’achève notre merveilleux séjour en Calédonie, nous en gardons un souvenir inoubliable. Se trouver dans un petit bout de France après 9 mois de voyage nous a fait le plus grand bien ! 

On est au top pour démarrer l’Amérique du sud !! C’est au Pérou que l’on vous donne rendez-vous pour nos prochaines aventures !! Hasta luego !

Ah oui ! On a fêté nos 8 ans d’amour et d’eau fraîche dans l’avion vers le Pérou 🙂 On s’en souviendra !

Marjo

Bonne vivante, j'adore me marrer et je ne refuse jamais un apéro, c'est un principe. J'aime partir à l'aventure en pleine nature avec mon sac à dos. Avec bonne humeur et sans langue de bois, je vous partage mes récits de voyages, mes bons plans et mes conseils de vadrouille !
Sometimes the hike is better than the top !

View stories

Lâche ton com' !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

12 commentaires